Sur les routes de La Maurienne

Après une Arvan Villards réussite, je retrouve les routes de la Maurienne pour parfaire ma condition en vue de la fin de saison. Le principal objectif est le circuit de la Drôme des Collines. On ne change pas une formule qui marche.

Guillaume Bonnafond et son équipe AG2R LA MONDIALE m’accueille dans leur rang pour un stage de préparation pour la seconde partie de la saison. L’objectif de ce stage est de préparer le Tour de Wallonie et pour d’autre la Vuelta. Le stage est dirigé par Arturas Kasputis. L’effectif de l’équipe :

  • Julien Bérard
  • Guillaume Bonnafond
  • Mickaël Cherel
  • Cyril Dessel
  • Ben Gastauer
  • Kristof Goddaert
  • Steve Houanard
  • Yuriv Kristov
  • David Le Lay
  • Romain Lemarchand
  • Julien Loubet
  • Matteo Montaguti
  • Mathieu Perget

Ajouté l’encadrement logistique et médical, pour donner les meilleurs conditions de travail à l’équipe.

Départ à 10h00 pour une sortie de 5h. L’effectif est hétérogène car tous ont une saison différente avec leur aléas. Des coureurs travailleront la force, la vélocité, et quelque intensité.

Col du Grand Cucheron.

12,5 km 278 watt ave, 18,6  km/h ave

Cyril Dessel fait le rythme. Mon optique est de suivre, puis d’arriver à augmenter l’intensité sur la fin du col, en utilisant un braquet optimal et véloce. Je me surprend à bien grimper, avec Serge Pauwels (Sky). J’entends les encouragements de guillaume qui me reprend à 3 km du sommet. Je le suis quelque temps, mais il accélére crescendo. Ce qui comme je le souhaitais me fait monter en intensité. Il a la classe !

Aiguebelle > La Vallée > Cette partie, nous roulons prenons des relais. Je discute un bon temps avec Serge Pauwels. Il a gagné l’Arvan Villards et me disait du bien des cyclosportives, observant le niveau qu’il y a. Comme la plus part des coureurs de l’équipe, qui émettent le même jugement sur la valeur sportive des cyclosportives. Serge me donne quelque conseil d’entraînement et l’utilisation du srm.

Les Lacets de Montvernier

Une petite route, plein de lacet, ce n’est pas l’Alpe mais presque. Guillaume embraye sur la plaque, impossible de suivre. Je reste avec Serge Pauwels qui mais un train à ma convenance.  Une bonne petite production de watt au environ de 272. 

La Toussuire comme à l’Arvan Villards.

Je tiens un bon moment, puis décroche. Je fais “grupetto” avec Mathieu Perget, Matteo Montaguti, puis ensuite Cyril Dessel nous rejoins. Je me compare à l’Arvan Villards, aujourd’hui 1 min de plus en 56’55 et environ 250 watt de moyenne (la fatigue musculaire se fait ressentir).

Collation copieuse, souhaitant que dimanche, la météo permette de rouler.

Lire les articles précédents :
Juin, encore faim. Juillet pour se rassasier.

Je souffle ! et un mois de Juin fabuleux ! Je vous laisse lire ou relire tous les articles que j’ai écrit...

Fermer