Stage5 Pouly en recidive à Pra-Loup #hauteroute

La grimpée chronométrée du granon aura laissee des sequelles. L’etape du jour s’elance de serre-chevalier pour atteindre Pra-Loup via le Col de l’Isoard et de Vars.

La température est fraîche ce matin. Le mercure est autour des 10C. Le coupe vent et les manchettes ne sont pas de trop. Un parcours trompeur qui peut faire des écarts. Du vent, la vallée du Guil et de Barcelonette. Partir en solitaire est suicidaire.

DENIVELLE

13200

KMS

511

TIME

15:42:33

VAINQUEUR 

POULY PETER

BVSPORT

14

COL D’ISOARD

Le Galibier est la légende des Alpes. L’Isoard est tout aussi mythique et époustouflant. La montée se monte à une allure tranquille jusqu’à Brunissard et avant d’attaquer les pentes les plus difficiles. A 5 kms du sommet, Peter Pouly hausse le ton. Toujours les mêmes en tête : Michel Roux, Jean-Baptiste Trauchessec, Blaugrund Benjamin, Scales Richard, Jean Broudeur et Nicolas pour le team bvsport. Passage devant la Stele de Bobet et Coppi pour la legende du Tour. Le soleil se levant, les cyclistes sont peint d’une lueur unique et d’une teinte de chaleur au passage devant la Casse Déserte. Un grand moment de plaisir partagée pour tous les conquérants de ces Haute Routes.

COL DE VARS

Toujours pas d’attaque de Nicolas. Cependant, il va mettre du rythme des les premières pentes pour retrouver les mêmes citées dans l’Izoard. Benjamim attaque 5 kms plus haut. Nicolas saute. Puis Pouly ajoute une offensive qui décroche Michel Roux le leader SOLO, et Jean-Baptiste Trauchessec. Michel tente de limiter les écarts mais les effort seront vain. Pouly, Broudeur, et Blaugrund se détachent et bascule seul en tête. Nicolas rejoint Jean-Baptiste et rouleront ensemble vers Pra-Loup.

PRA-LOUP

La montee est reguliere. La chaleur se ressent. Nicolas et Jean-Baptiste se font rejoindre par un groupe au pieds la dernière ascension. Ils payent leurs efforts et monteront à leur rythme pour terminer cette étape.

Peter Pouly gagne devant Blaugrund Benjamin. Michel Roux a batailler seul, et perd 9′ lors de cette étape. Il conserve son maillot de leader. Tous comme les Duos et Team.

“L’étape a été epprouvant physiquement. J’ai manqué de force pour suivre les meilleurs. Mais cet état me rassure quand j’ai vue que Michel et Jean-Baptiste n’étaient pas au mieux. Je conserve l’essentiel à savoir la 7e place au scratch et la 4e place du scratch overall solo. Une 4e place synonymes de podium dans la catégorie que je souhaite conserver.

Demain, l’étape nous amène sur le toit de l’Europe, sur la cime de la Bonette. Une grande première pour une cyclosportive. Je souhaite une nouvelle fois animer la course et en prendre plein la vue.”

 

LIEN MEDIA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire les articles précédents :
Stage4 Pouly en haute débit sur le Granon #hauteroute

  "Aujourd'hui, j'enfile mon habit ambassadeur de l'application Strava pour ce contre-la-montre atypique. J'ai deux temps de réfèrence sur ce...

Fermer