Stage7 Un dernier col pour la #hauteroute avant la promenade des Anglais.

Dernière étape de la haute route au départ de  Saint-Etienne-de-Tinée à Auron. Stephen Roche (vainqueur du Tour de France) est l’invitée du jour. Il arrive quelques minutes en retard équipé d’un vélo Carrera (fidèle à son équipement). Stephen anime un peloton fatigué. Pour l’anecdote, il voit que ses pneus son sous gonflés sur la ligne de départ et se voit à la hâte de pomper, de plus régler son dérailleur arrière.

DENIVELLE

17000

KMS

730

TIME

19:44:03

VAINQUEUR

BLAUGRUND BENJAMIN

BVSPORT

8

Dans le décor !

Des visages sont fatigués. La nuit a été courte pour les packs conforts qui ont été hébergés dans le gymnase de la municipalité.

Les maillots de leaders sont bien accrochés dans sur l’épaule des catégories solo, duo et team. Cependant rien n’est encore joué. Le vélo n’est pas une science exacte.

A 8 :00, la température n’excède pas plus de 10°C. Un départ fictif long de 32 kms est organisé. Les cyclistes bavardent frileusement dans la descente de la Vallée de la Tinée avant d’être chronométrés à froid dès le pied du Col Saint Martin.

Une course de côte dans le Col Saint Martin.

Il fallait être bien placé à l’amorce du col, et ce n’était pas le cas des 5 premiers du classement général de la haute route à savoir : Nicolas Raybaud (7), Jean-Baptiste Trauchessec (5), Jean Broudeur (4), Benjamin Blaugrund (3) Michel Roux (2).

Peter Pouly attaque tambour battant le col et suivi par Richard Scales (leader dans la catégorie Duo Homme). Les noms cités précédents au prix d’un effort violent parviennent à se détacher et revenir partiellement sur Pouly et Scales. Benjamin, Jean, et Michel redonne de nouveau une accélération pour rejoindre le duo.

Nicolas ne parvient pas à poursuivre l’échappée et se conserve de rester avec son nouvel équipier pour l’an prochain @JakaJausovec.

En poursuite dans le col Saint Martin

Il retrouve des cyclistes allier de circonstance avec Joris qui souhaite ravir la 3eplace au classement duo, Jean-Baptiste Trauchessec, Gérald Carrier et d’autre cycliste. Joris fera le travail dans la montée moyennant les 20km/h sur les 16 kms de montée et 1000 m de D+. Peter Pouly est un cran au-dessus est basculera le sommet avec un peu plus d’une minute d’avance pour avaler les 2800 mètres de dénivelé négatif.

Les gorges de la Vésubie à toute allure !

2800 mètres de dénivelé négatif. La vitesse moyenne pour rejoindre l’arrivée est approche les 50 km/h. Les cyclistes n’auront pas perdue de temps pour rejoindre l’arrivée, sans pour autant en prendre plein la vue. En tête, 3 hommes : Peter Pouly rejoint par Michel Roux et Benjamin Blaugrund. En chasse, un groupe composé de Nicolas épaulé par ses deux amis de @strava Jean Broudeur et Richard Scales, puis Jaka Jausovec, Joris, Jean-Baptiste Tauchessec et 5 autres participants.

Benjamin Blaugrund remporte cette dernière étape devant Peter Pouly et Michel Roux. La ligne d’arrivée n’est pas favorable à un sprint massif. Deux virages à l’écart et la ligne. @JakaJausovec lance le sprint au dernier km et surpris par le premier virage, le fil se décompose. Les coureurs arrivent un à un.

Point de ralliement à Vence. La particularité de la Haute Route réside dans ces convoies. Des départ fictifs, et des fins d’étape non-chronométrés dans un unique objectif de sécurité. Un point à félicité. Il n’y a pas de rupture de chronométrage en milieu d’étape pour vous rassurez.

« Finishers. Je rejoins Vence en compagnie deux hommes forts de la Haute Route qui m’ont félicités pour l’animation que j’ai mis tout au long des 7 jours et m’encourageant à persévérer. Merci Peter, Merci Benjamin »

Tous ensembles de Vence à la promenade des Anglais.

Une nouvelle fois, l’OCThirdpole innove. Nous nous sommes tous retrouvé à Vence pour partager ensemble nos souvenirs et nous restaurer.

« Je retrouve mes amis du team Vélo 101 qui sont animés d’un excellent état d’esprit de camaraderie, et encadrée par Philippe Lesage, qui tous le long des étapes m’aura confondue avec les maillots bleus en me ravitaillant au sommet des Cols. Merci à vélo 101. »

A 15 :15, nous rejoignons tous ensemble la Promenade des Anglais, encadrés par la gendarmerie et l’organisation de la course. Nous sommes applaudis par tous les Niçois, Niçoises et vacanciers sur la promenade des Anglais. Un cadre unique, de rêve, en bordure de la grande bleu.

Le @Barakine (masseur) est toujours là pour nous satisfaire de leurs soins. « Massez en bord de mer, sur la promenade des Anglais, c’est unique ! »

Cérémonie protocolaire.

Le règlement des récompenses est le point à éclaircir et améliorer pour l’édition 2012. Seul les leaders des tranches d’âges sont recomposés et les trois premiers des catégories solo, duo et team. Nicolas aura des regrets, qui s’était accrocher à monter sur le podium pour montrer les couleurs du team. Mais l’essentiel est de s’être accomplit dans chaque instant sur cette Haute Route.

Les dotations sont de haute valeurs. Des roues et des chaussures haut de gamme, deux cadres, et des packs diététique sportive offerts par les partenaires de la haute route.

Ils ont été distingués : un handisport qui a finit la haute route avec à la force d’une seule jambe, d’un bras et d’un mental énorme. Un exemple de courage, que nombre de participant garderont en mémoire. De plus, qu’une personne qui voit ses années de vie comptées sur les doigts de la main, en larme sur le podium. Un grand moment d’émotions.

Redescendre sur terre.

S’achève dans les jardins des Anglais au château, un buffet et une cérémonie de clôture. L’avis de la majorité est positif. La Haute Route a été une grande réussite pour cette première Sans aucun doute que les rencontres ont été nombreuse et que cette évènement aura unie des relations.

Remerciements

« Remerciements à toutes les personnes qui m’ont suivies et encourager à travers leurs messages en commentaires sur les articles, par mails, sur facebook, sur twitter et strava. A tous les personnes que j’ai rencontrés sur la haute route : @FlorentLigney, Arnaud Lefranc, Olivier Lautard, Peter Pouly, Richard Scales, Jean Broudeur, Michel Roux, Jean-Pascal Roux, Jean-Baptiste Trauchessec, Hervé Gilly, Philippe Lesage, @JakaJausovec, Niko Petska, Benjamin Blaugrund… Et les personnes de l’organisation, particulièrement : Vincent Duchemin, Remy Duchemin, Elsa Marcille, Julie Royer, Jean-François Alcan, l’équipe de @Barakine et le bus podium pour m’avoir transporté mon ordinateur sur chaque étape.

Sans aucun doute que l’an prochain, je serai sur la ligne de départ ! Seul, en duo avec @JakaJausovec ou en team.»

Résultats Scratch overall après la dernière étape

  1. Pouly Peter A France DUO MIXTE 19:44:03 +
  2. Roux Michel C France SOLO H 19:57:14 + 00:13:11
  3. Blaugrund Benjamin A Etats-Unis SOLO H 20:02:44 + 00:18:41
  4. Broudeur Jean A France DUO H 20:13:47 + 00:29:44
  5. Trauchessec Jean Baptiste A France SOLO H 20:21:04 + 00:37:01
  6. Scales Richard B Etats-Unis DUO H 20:36:03 + 00:52:00
  7. Raybaud Nicolas A France SOLO H 20:46:55 + 01:02:52
  8. Jausovec Jaka A Slov‚nie  SOLO H 20:52:52 + 01:08:49
  9. Carrier Gerald A France  SOLO H 20:53:58 + 01:09:55
  10. Gilly Herv‚ B France DUO H 20:57:04 + 01:13:01
  • Peterpouly

    Super des articles, qui raconte bien les étapes et le déroulement de la course.
    Quelque erreur c’est 2’30” que l’on avait de retard sur Blaugrund dans le Cormet de Roseland.
    Dans le Galibier j’ai relayé Michel Roux sans problème, j’ai juste pris exemple sur lui qui na pas relayé 1m dans la Colombiere et les Aravis.
    Il ne t’a pas manqué grand chose pour gagner une étape, en tous les cas heureux d’avoir fais ta connaissance.
    Keep Going:)))

    • Raybaud Nicolas

      merci peter. je fait les correction !
      plaisir partagé pendant 7 jours.
      Nos routes se recroiseront sur la #hauteroute en 2012 ? 

  • JB Trauchessec

    Sympa tes articles Nicolas !! De bons souvenirs.

    Juste un rappel, Michel ne prenait pas de relais lors de la 1° étape car il était engagé en solo et qu’il avait un coéquipier, moi, qui assurait des relais pour 2 !!
    Je ne vais pas polémiquer là dessus, y aurait trop à dire…

    Vivement 2012, bonne fin de saison Nicolas 😉

    • Raybaud Nicolas

      merci d’excellent souvenir.
      oui, il faut souhaiter que le reglement sur les catégories soient plus claires afin de rendre l’épreuve plus limpide. Vous avez réalisé une superbe course d’équipe. dommage que hervé et jp ne sont pas récompensé de leur 2nd place.
      bonne fin de saison à tous le team velo101. en tous cas je suis impatient pour 2012, et plein d’objectif en tête !

Lire les articles précédents :
Stage6 La #hauteroute tutoie le sommet de l’Europe

  L’avant dernière étape est symbolique. La Haute route ne pouvait pas manquer de gravir le plus au sommet de...

Fermer