#KOMVERCORS COL DE ROMEYER

Nous ressentons l’hiver qui approche. Le mercure est tombé en flèche. Météo pluvieuse, averse éparse, le soleil est timide et le plaisir est présent à profiter de l’heure d’été.

Emmanuel Rias, David Polveroni, rodolphe Lourd et moi-même, avions planifié une grande sortie autour du vercors, mais l’incertitude météorologique a freiné nos ascensions de kom. Finalement, c’est seul que je vais me réaliser à grimper le vercors. Un nouveau kom. Le col de Romeyer.

LE COL DE ROMEYER

Ce col est une voie d’accès au Vercors par le Nord Ouest à partir du petit village de Saint Gervais situé dans la vallée de l’Isère.

Cette voie est peu connue et relie Grenoble à Villard de Lans en passant par la combe de Rencurel et les Gorges de la Bourne. C’est une route forestière, assez pentue, qui traverse la cascade de la Drevenne avant de traverser le canyon des Ecouges.

Précaution importante. Le canyon des Ecouges est impraticable.

Il faut traverser un tunnel d’une longueur de 900 m, étroit et obscure.

Soit vous attendez un véhicule pour vous ouvrir la route, ou d’une lampe et d’un gilet de signalisation. Ensuite vous le choix. Le col du Mont Noir, Villards de Lans, Les Gorges de la Bourne, … la carte du vercors offre une multitude de parcours.

L’histoire du canyon des Ecouges.(contribution Patrick Bernard)

La route en corniche creusée dans la falaise avait été utilisée comme poste de combat par les résistants lors de l’assaut du Vercors par l’armée allemande. Mais celle-ci était trop puissante, les parachutages par planeurs étant décisifs. Ce fut un massacre, civils compris.

Quand la mémoire faiblit, quand elle commence, comme une fragile falaise rongée par la mer et le temps, à s’effondrer par pans entiers dans les profondeurs de l’oubli, c’est le moment de rassembler ce qui reste, ensuite il sera trop tard. Extrait du livre de ‘Vercors” (Jean Bruller) La bataille du silence

Lire les articles précédents :
Pour me souvenir de la Haute Route

  Créations photos pour résumer mes meilleurs souvenir de ma participation à la Haute Route. CIME DE LA BONNETTE Avant...

Fermer