Les Gorges du Nan et la Route de Presles.

L’hiver approche mais la clémence de la météo nous permet de profiter encore et toujours de belles ascensions et à la poursuite de KOM.

Qu’est-ce qu’un KOM ?

Pour le savoir, rejoignez un réseau encore peu connu en France. Ce dernier se nomme Strava, et notre équipe cours sur le KOM CHALLENGE. C’est une compétition annuelle de grimpeur où il faut cumuler le plus de dénivellé, seul ou par équipe. Ce mois-ci @davidpolveroni est proche de monter sur le podium. L’objectif est de cumuler le plus de dénivelé dans le mois. Un défi mensuel qui plaira bien à vercorschambaransport et Patrick Bernard.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons au pied de Cognin, Rodolphe Lourd et David Polveroni à l’assault du Mont Noir. L’idée originale était de réaliser l’ascension des versants du Mont Noir, mais on remettra cela à une prochaine fois.

Les gorges du Nan.

Le mont noir par Malleval est à mon goût l’un des versants les plus difficiles. Au départ, la route nous mène vers un grimpée en fôret, on se retrouve sur une magnifique route de corniche où l’on enchaîne les tunnels percés dasn la roche. Nous sommes dans les Gorges du Nan, avec en arrière plan la vallée de l’Isère.

Nous arrivons au petit village isolée de Malleval-en-Vercors, tristement célèbre pour l’exécution, par les allemands, d’un groupe de maquisards et d’habitant en juillet 1944.

Retour vers Romeyer, Rencurel en franchissant le Col du Mont Noir. Nos routes se séparent.

La route de Presles par Choranche.

Je poursuis vers un second versant sur la route de Presles par Choranche. Encorbellements splendides et vertigineux, falaises impressionnantes, panorama grandioses mais aussi fermes typiques font partie de la grimpée menant au plateau de Presles dont la notoriété n’est plus à faire notamment du côté des grimpeurs en escalade.

Poursuite du parcours par le petit Col de la Croix Bernard.

Le domaine des Coulmes est un terrain de jeu, que j’apprécie et je vous le conseil. A découvrir.

Les difficultés, la beauté et la quiétude sont les 3 mots pour définir ce domaine et à grande Le Vercors.

  • Cedric Richard

    Vraiment magnifique ! C’est un superbe terrain de jeux comme je les aime ! Quelle chance d’y être tout proche. Heureusement nous, nous avons le Pilat qui nous offre aussi de belles choses…
    Cédric

    • Le pilat je ne le connait qu’à vive allure sur le tour du pilat. Il y aussi des KoM en outrance, probablement plus court que sur ma forteresse du Vercors. Le vercors j’en suis amoureux, riche d’histoire et un territoire peu fréquenté. Oui, de la chance. Merci de ton commentaire sur mon site. Si l’article que j’ai écrit te fait envie, alors mon objectif et remplie. Je me fixe un post par semaine. Alors à samedi prochain

      • Olivierbuisson

        Une belle météo qui permet de grimper au delà de 1 000 m d’altitude ..en me rendant au RDV j’ai cassé des pignons de ma K7 et m’a mis hors de portée horaire pour vous rejoindre ..bien dommage ….la saison n’est pas encore terminée ..j’ai espoir de rejoindre les forçats du vercors !

        • ce n’est que partie remise ! On peut se faire une sortie samedi prochain. Et on en rediscute le soir à l’ag du club !

  • Rodolphe LOURD

    Pas si mauvais le photographe 😉 (bon à la troisième tentative certes).
    Bel article sinon, comment faire autrement avec un si beau terrain de jeu…

    • le cycliste habile ! je souhaite donner du contenu riche aux article en donnant un brin d’histoire et d’anecdote pour valoriser nos routes. merci, il faut que je creuse de nouvelle histoire, et comme tu l’écrit “comment faire autrement avec un si beau terrain…”

Lire les articles précédents :
Le Vercors. D’est en ouest, du Sud au Nord avec Emmanuel Rias.

La température diminue, le soleil se couche plus tôt, et les kilomètres augmentent. Contradictoire, alors que les habitudes tendent à...

Fermer