Après la Risoul-Queyras, preview sur le Circuit de la Drôme des Collines.

Plusieurs mois sur les cyclosportives,  je suis engagé avec le club de l’union cycliste montmeyran valence  sur une course à étape que tous les Drômois affectionnent.

Quel plaisir de courir sur ses routes d’entraînements !

Le Vercors-Drômois,  le canton de Bourg-de-péage et La Drôme des Collines sont à l’honneur. Je tiens à féliciter le club organisateur et tous les bénévoles pour nous proposer cette course.

Les principales difficultés.

COL DE TOURNIOL

L’an dernier, je me souviens d’un Mikaël Gallego qui avait emmené un gros train dans les premières portions avant que Pierre-Roger Latour ne mette le feu au poudre. Il faut serrer les dents. Le col se monte vite. Un premier tiers est difficile, puis la pente se radoucie jusqu’à mi col. Un point téléphonique d’urgence symbolise le dernier tiers où la pente reprend du pourcentage sur des routes en lacet.  Ci-dessous retrouvez le segment et les caractéristiques du col.

COL DE JEROME CAVALLI

Il porte le nom d’un aviateur, et il vous faudra garder vos ailes pour la suite du parcours. Le col de Cavalli est plus court et les écarts peuvent se creuser. Vigilance.

COTE BLANCHE

Le repos sera court après le col de Cavalli. L’enchaînement est sévère. Des pourcentages proches de 15% sur quelques hectomètres vous feront rougir. Si vous êtez à la bagarre pour les premières places, c’est le moment de faire la différence. Si vous êtes en arrière plan, la solidarité sera la bienvenue. Gardez-en pour les prochaines étapes !

CONTRE-LA-MONTRE DE LARNAGE

Il reste un contre-la-montre de référence. Place au paysage des vignes des côteaux de l’hermitage. Pour les amateurs de vin, le départ se fait à la cave coopérative. Vous emprunterez une longue montée vers Larnage à travers les vignes, avant de revenir sur Tain sur un profil descendant et rapide. Le vélo spécifique est de rigueur si vous souhaitez établir un bon chrono et vous positionnez au classement général.

LES COLLINES SERONT USANTES.

La Drôme des collines comme son nom l’indique à une topographie pour les puncheurs. Une course sur un circuit autour de la montée d’Hauterive puis la succession de la Côte de Méribel, avec des rampes qui feront peur. La montée de Saint Laurent d’Ornay et la montée de Reculais ne sont pas difficiles, mais l’usure des précèdents obstacles leurs donneront un goût acide. Naturellement, à chaque côte, il y a le grand prix de la Montagne !

A toutes et à tous (coureurs, accompagnateurs, arbitres, organisateurs et bénévoles), je vous souhaite un bon circuit de la Drôme.

Source de la photo ©nicolasraybaud

 

Lire les articles précédents :
En préparation pour la Haute Route à Risoul.

Un week-end à Risoul dans les résidences de Tourisme Sara. La tranquillité règne dans ce décor préservé et naturel. Une...

Fermer