CHANGEMENT D’HORIZON AU TRAIL DU VENTOUX

Dimanche 16 mars, je m’envolais à l’ascension d’un nouveau mont. Le monde du trail, le mont-ventoux qui ouvre la première manche du Skyrunner France Series France. Engagé sur le circuit court, je retrouve un ami,  Guillaume Le Normand du TEAM QUECHUA qui m’a chaleureusement accueilli à vivre se week-end sur des pentes qu’il connait bien.

Guillaume Le Normand

Guillaume Le Normand

Aucune préparation spécifique, mais faire des transitions intelligentes aux travers de 3 disciplines que j’affectionne, le vélo, le ski alpinisme et la course à pied. Je me place au départ avec confiance, mais non sans appréhension. Oui, chaque sport a sa technicité. Je connais mes points forts et une facilité à tenir la distance et les montées.  Mais aussi mes points faibles, notamment en descente.

Les conditions de course.

Le ciel était dégagé, et la température douce. M’engageant sur le trail court, le choix de l’équipement n’était pas un problème. Vêtu de mon cuissard d’effort BV SPORT et du nouveau haut nature 3R, j’ai pris le strict nécessaire. Une ceinture ventrale pour l’hydrations et gel GU Chocolat Outrage pour le coup de boost pour redescendre avec lucidité.

gu-bvsport-trail-ventoux

Comment s’est déroulée la course ?

Le départ était commun avec les participants du trail 46 km. C’est parti très vite. Je suis resté dans les 30 premiers et pris mon rythme dès les premières pentes.

Les sensations étaient bonnes et je maintiens bien l’allure. Guillaume était devant moi. À mesure de l’ascension, je retrouve  Jean-Christophe BETTE (TEAM GARMIN Adventure), ainsi que les frères CAMUS. Je suis sur le bon rythme. Quel plaisir  de voir JC et en plus il m’encourage et c’est motivant. Je suis surpris de tenir se rythme.

Au kilomètre 15, nos chemins se séparent. Le parcours du 25 km plonge dans un pierrier, un terrain minéral, technique, abrupt et dangereux. Il faut être vigilant. Les appuis sont dures, et musculairement traumatisant. Là je dis merci au BOOSTER et au cuissard BV SPORT pour réduire toutes les vibrations musculaires.

nico-raybaud-trail-ventoux-

Au km 3.5 / Photo www.a360degres.com

Dans la descente, un concurrent me reprend, en la personne de Yann Alarcon. Il me donne une leçon de descente dont je me souviendrais. Le jeune coureur du team SALOMON Espoir va se classer 12e du parcours. Chapeau !

Je termine avec d’excellentes sensations, et encore de la vitesse, encore plus en monté. Je me positionne à la 25e place du trail du ventoux 25 km en 2h29. Guillaume, quant à lui temine 10e, en 2h19. BRAVO Chef !

haute-route-mont-ventoux-trail

Bilan

Une ambiance, des décors où l’on se sent unique. Quelque chose que je connaissais en vélo, mais là c’est une toute autre saveur. Nous sommes livrées seules face à l’exigence de la nature, avec comme moteur, ses pieds, ses jambes et sa tête. Il faut rester lucide pour s’adapter à la topographie et au type de sol.

La suite

Le trail terminé, j’enfourche mon vélo, pour m’attaquer une seconde fois à l’ascension du mont très venteux !  Le vent fort, et la neige freinant l’accès au sommet, je m’arrête au chalet-reynard.

L’objectif est le triathlon x3 de courchevel, le 20 avril prochain, où j’associerai trois disciplines : le cyclisme, le trail et le ski d’alpinisme.

Un article à lire ☛ Trails Endurance Mag

RÉSULTATS TRAIL DU VENTOUX 201426KM – 48KM

STRAVA RACE

Lire les articles précédents :
Connaissez-vous ACTIVE PATCH 4U ?

active-patch-4u. Mais à quoi servent ces pansements sur les jambes de  Kilian Jornet ?  La réponse a été dévoilée, il...

Fermer