Être Ambassadeur Haute Route sur le Genève Marathon

Une fois n’est pas coutume, c’est une chose de rouler, s’en est une autre de partager son expérience de la Haute Route. Nous sommes Ambassadeurs de la Haute Route et nous vous partagerons notre expérience, nos conseils et plus encore sur les compétitions ou sur les stands. Je prends part à Haute Route depuis sa création en 2011, et collabore au développement de l’épreuve en 2012 (Alpes et Pyrénées) et 2013 (en reconnaissance des Pyrénées avec l’équipe Haute Route

Les évènements Haute Route sont des cyclosportives par étape considérés comme les plus difficiles au monde. Des Dolomites aux Pyrénées en passant par les Alpes, la Haute Route est unique. Venez rouler comme un PRO, à l’image du Giro, du Tour de France, de la Vuelta. Cycliste affirmé, enthousiaste, ou venant d’autre pratique (triathlon, course à pieds,…) la Haute Route est ouverte à tous.

Sur le Stand Haute Route

Avec enthousiasme, je contribue à la promotion de Haute Route. L’occasion de rencontrer les nombreux sportifs venant d’horizons différents. Après le retrait du précieux sésame pour le Genève Marathon, les participants visitent le village marathon. Je présente le concept de Haute Route et donne des réponses aux déroulements de l’épreuve comme je le vivais en tant que coureur.

“Aucune préoccupation, le staff Haute Route prend en charge votre séjour ! Pensez vélo, mangez, récupérez et partagez avec votre équipe et les rencontres du jour votre étape.”

Nous proposons sur le stand un petit challenge kilométrique. Sur un vélo elliptique, la personne doit parcourir le plus rapidement 1 km. À la fermeture du stand, un tirage au sort désigne le vainqueur du maillot Haute Route. Le principe est de participer.

La journée de l’exposant.

Je retrouvais Alexandre Blanc, responsable Haute Route chez OC SPORT. Au réveil, nous sommes allez courir sur les bords du lac Léman, avant de débuter l’ouverture du stand. Je me suis épaté sur une séance de 30″/30″ à 3 min/km. (voir l’activité STRAVA)

Sur le stand, j’ai pu retrouver une connaissance chez KT Tape, mais aussi rencontrer d’autre personne notamment Bladimir de la société intercycle avec qui j’ai bien sympathisé.

Et toute l’équipe OC SPORT et notamment Jim Alran, Coralie Batte, Véronique Joseph, Graham Askew, Stéphanie Groll, Dominique Bibes, Matt Holden, Remi Duchemin, …

Sur le stand, j’étais avec Graham qui s’occupait des anglophones et je m’occupais de Francophone avec Alexandre.

À la fin de la journée, nous étions tous bien fatigués. De 9h00 jusqu’à 18h00 sans arrêt, il faut rester présent pour tous.

La suite

Je vous invite à venir à ma rencontre à l’occasion d’épreuve où je participerai (voir mon calendrier) et vous donnerai toutes les réponses et petits avantages pour participer à la Haute Route. Vous pouvez d’ores et déjà vous y associé en rejoignant le club Strava Haute Route

Les à côtés.

Vendredi soir, j’en ai profité pour découvrir le col du Salève. (voir l’activité strava)

Et Samedi soir, Graham, Alex et Matt m’ont fait découvrir un restaurant unique “Le relais de l’entrecôte“. Je ne suis pas un mangeur de viande, mais je me suis régalé avec leur sauce unique et inimitable qui fait la réputation de ce restaurant de Genève à Paris.

Bonne route à tous !

Lire les articles précédents :
Outrage ascensionnel, la Triathlon X3Courchevel.

Dimanche 20 avril, le moral est beau fixe. La nuitée au Mercure de Courchevel a été reposante. Je tire les...

Fermer