LE KV DU MONT-BLANC. PEDALER ET COURIR !

L’attraction du week-end, une occasion unique de participer à l’une des 3 courses  des Championnats du monde de SkyRunning qui se déroulaient à Chamonix. 400 coureurs au départ et les meilleurs internationaux de la discipline. La victoire du Kilomètre vertical revient à Kilian Jornet avec un temps record de 34’18’’. 

Le kilomètre vertical du Mont-Blanc est un contre la montre de 3,8km assortie d’un dénivelé de 1000m positif.

Je me réjouis avec un temps de 44’35’’, et figure à la 68e place du classement de ce championnat du Kilomètre Vertical.

kmv2014-montblanc-skyrunning-nicoraybaud.bvsport

Pédaler ou courir ?

Je prends le départ de ce KV sans préparation spécifique à pied.

kmv-montblanc-nicoraybaud

Le vélo me permet de travailler à des intensités similaires, mais la différence est sur l’adaption ventilatoire, physiologiques, neuromusculaire et physiques. Il faut de la puissance et une bonne technique pour avoir de la vitesse ascensionnelle. C’est pouvoir résister à un effort lactique, et garder toute sa synchronicité pour garder l’équilibre et sa lucidité.

Vous l’aurez compris, je tire bénéfice du KV, et  permet de renforcer la chaîne musculaire des jambes, la propulsion,  sa stabilité, son gainage et sa sensibilité à l’équilibre.

En effet, il faut être dans l’anticipation pour rechercher le meilleur appui et la bonne accroche pour grimper le plus vite possible.

Comment s’est déroulée la course alpine ?

Je prends un bon rythme, sur une foulée courte. J’arrive à courir pendant 500m d’ascension. Le souffle est court, le cardio bat fort, et je m’évertue à garder la même intensité.

kmv2014-montblanc-skyrunning-nicoraybaud

À mi-ascension, la pente s’accentue, et les passages techniques commencent.  Il faut faire usage des mains courantes, des marches, à prendre des échelles et parfois avancer les mains aux sols. C’est une fin d’acrobate !

À mesure de la course, je me régale. Nous sommes poussés par le public nombreux perché tout au long de notre grimpée ! On se sent poussée des ailes. On donne tout !

Je franchis la ligne, en dessous de l’objectif que je m’étais fixé. 68e en 44’35.

Conclusions

Ce dimanche a été très enrichissant sur tous les points tant physique, psychique et social.

C’est un effort que j’aime, et la discipline du trail me permet de couper du monde cycliste, et de retrouver les copains et faire de nouvelles rencontres. Dawa Sherpa, une personne qui inspire à la quiétude, et d’une grande gentillesse.

Merci à BV SPORT de m’avoir permis de participer à ce KV.

Un week-end passé avec ..

Avec Christopher B, qui remporte pour la deuxième fois le 10km du Mont-Blanc. Modeste et généreuse, il ne se prend pas la tête et aime courir vite, très vite !

Avec Stéphane S, aussi bienveillant que généreux. Il est à 101% sur l’organisation du Marathon du Mont-Blanc.

Et une pensée à tous ceux que j’ai croisé : Nicolas,Z Loïc B, Kathia B, Fred B, Mathéo J, Benjamin D, Benjamin R, Saul Padua…
atable

Lire les articles précédents :
EN SUCS, A L’ARDECHOISE

Samedi 21 juin, Saint-Félicien petit village niché en Ardèche accueillait plus de 14 000 cyclotouriste et cyclosportive venus de tout...

Fermer