#14 Haute Route. Des jambes meilleures et une bonne collaboration

Pour la  6e étape de la Haute Route des Alpes, au départ de Digne-les-Bains, le peloton se dirige à l’assaut du Mont-Ventoux. Mais avant les réjouissances du Géant de Provence, le peloton emprunte des routes assez chouettes.  Dans un paysage typiquement de Provence. Je reconnais, les routes du GP du Sisteron, et du Tour des Alpes de Haute Provence.

100 km avant le géant

Il nous faudra 100 km avant d’atteindre la première difficulté du jour, le col de notre Dame des Abeilles. Cette dame va piquer les jambes. Dès le tapis du chrono franchi, je me dresse sur les pédales. Je retrouve les mêmes collègues de la Touissuire et notamment Florent Pelizzari qui fait un travail remarquable pour l’équipe. Sans oublier, Willian Turnes et Cédric Palulello. Une équipe solide !

José, qui accompagne Karim Amour et Azur Bike Tour me tend mon bidon d’électrolyte. Il y en aura besoin pour s’attaquer au géant.

La descente se fait par Flassan sur une route en mauvais état. Une chute se produira. Dommage que certaines personnes profitent des incidents de course pour partir. Heureusement, Peter les rappelle à l’ordre et la descente sera plus prudente.

On s’accroche dans le Ventoux !

Épingle à droite, je reste toujours tout à droite. Gros plateau jusqu’à St-Estève avant les hostilités. Je dézippe le maillot. Sa va chauffer sur le mont-ventaux. À côté de Florent, Cédric, William et Peter, on se met droit dans la pente. Cédric attaque suivi de Peter. Florent , William et moi-même suivons, mais on se détache. Derrière, personne ne peut suivre. Deux en tête, trois poursuivants et à quelques mètres je suis seul et personne derrière. Je monte à bon train, alternent danseuse et position assise. Je suis bien !

Je vois le renfort de mon ami Richard Scales, puis Michel Roux à quelques km du Chalet Reynard. L’entente cordiale ! Quel plaisir de grimper !

Je reçois les encouragements de «2 fans» qui me suivent via Facebook. «Allez Nico, nous sommes de Romans, allez, allez !»

Cela me donne beaucoup de motivation. Nous continuons avec Michel et Richard nos relais, pour franchir le sommet. Michel 7e, Richard 6e et je fais 8e.
image

Conclusion.

Je viens de réaliser une superbe étape ! Je me surprends de jour en jour. Je ne fais qu’un avec le nouveau tarmac. Facile en relance, confortable, dynamique. C’est un régale surtout quand les jambes sont bonnes.

Me voilà hissé à la 11e place du classement général de Haute Route Alpes. Je gagne 4 places par rapport à hier. Une excellente opération.

Merci à Richard, Michel, José, Thierry, Anne-Laure. Cette étape, c’est aussi la vôtre !

STRAVA

SUIVEZ ULTRA MAG

Chaque jour, je collabore avec le magazine avec le magazine Ultra Mag. Nous vous offrons une vision plus globale de la Haute Route et développons un thème autour du cyclisme. Vous avez des questions au sujet de l’évènement ? Laissez nous votre commentaire !

Video de l’étape

 

Lire les articles précédents :
#13 Haute Route. Dignes au soleil !

Bourg d’Oisans. Ce n’est pas la cyclosportive la Marmotte, mais bien le départ de la Haute Route Alpes. 7h00, nous...

Fermer