#3 Haute Route. La qualité est là ! GAVIA !

La troisième étape à la hauteur de l’évènement ! 150 km au total, cumulant 4100 m de dénivelés en passant le le Passo Palade, Passo del Tonale, et le point culminant le Passo di GAVIA à 2652 m. La température est aujourd’hui plus douce, mais le contraste est saisissant entre montée et descente. Il fait pas moins de 4°C au sommet du GAVIA.

Le premier col se déroule à un bon rythme, et nous sommes une vingtaine à basculer en tête.

Un invité-surprise se glissera dans notre escapade. Maurizio Fondriest, le champion du monde, qui a son arc la Milan-San-Remo, la fléche Wallone, Tirreno-Adriatico.

Stefan à l’attaque !

Stefan Kirchmair, leader du général et membre de l’équipe sans va seul à 22 km du Passo del Tonale, sur le plat. Mathéo et moi, nous mettons devant pour imprimer un faux rythme. Personne ne sait rendu compte de son échappé. Il s’en ira gagner seul cette étape.

Mathéo confirme une nouvelle fois qu’il excelle quand la route s’élève. En danseuse, efficace, peu de monde le relais et accroche une belle 5e place. Le podium n’est qu’à quelques minutes…. Que nous réserve t’il ?

Stéphane Cheylan, réalise une belle opération aujourd’hui, et remonte au classement général.

David a perdu quelques places, il est 10e au classement global de la Haute Route.
nico-raybaud-gu-haute-route-specialized
De mon côté, les sensations vont mieux. J’ai géré le Passo del Tonale avec l’objectif de réaliser une belle montée du GAVIA. L’objectif est rempli. Je perds des places au classement général, mais je prends chaque jour comme un nouveau. Si les jambes sont là, tant mieux. Si j’ai mal aux jambes, sa va aussi et je m’évertue à donner le meilleur.

BORMIO, La Qualité est là !

Bormio, c’est la ville de SKI TRAB. L’équimentier Ski de Mathéo. Il m’a présenté à Adrianio, et j’ai rencontré un passionné et une entreprise riche d’un savoir unique transmis de génération en génération. Une affaire de famille qui préserve la qualité et une tradition artisanale. Nous avons une chaleureuse soirée autour de succulent gnocchi !
matheo-skitrab

CONCLUSION

Une nouvelle fois, nous sommes 5 de l’équipe à être dans le TOP 20. La physionomie de course et l’on commence à voir la fatigue sur le visage. De mon côté, tout va bien. Physiquement, je ne suis pas au meilleur de mes sensations, mais cela va mieux de jour en jour.

À lire aussi sur http://www.ultramag.fr/article/haute-route-dolomites-swiss-alps-2014-stage-3

Lire les articles précédents :
#2 Haute Route. A l’attaque !

Dimanche 17 Août, au pied de l’église de Cortina. Le ciel est dégagé, les regards pleins d’envie, et une température...

Fermer