TEST ME. La Pluie ! Ultra Rain. La Jacket et le Pant Waa Ultra

Lors de la Haute Route Alpes, la pluie s’est invitée sur l’étape la plus difficile entre Courchevel et l’Alpe d’Huez avec les ascensions et les descentes du Col de la Madeleine, du Glandon, et de l’Alpe d’huez. L’occasion était trop belle pour essayer le RAIN SET de WAA ULTRA EQUIPEMENT® !

C’est vrai, ce n’est pas coutume de voir un cycliste habillé dans un pantalon et avec une capuche !

Pour l’anecdote, je me suis bien fait chambrer au départ de l’étape. Tu vas pécher ? Me disait-on en rigolant.

waa-equipement-haute-route

Quelles que soient les conditions météo, lors d’une compétition, d’un entrainement, nous devons l’accepter et nous équiper en conséquence. Le froid, la pluie, la chaleur, la neige et le vent sont autant d’éléments qu’il faut accepter. Oui, ce sont des moments parfois désagréables à passer  sous des trombes d’eau ou dans le froid, mais pourquoi ? La plupart du temps, nous ne portons pas les vêtements appropriés. La question se pose.

Comment s’habiller pour rouler sous la pluie et dans le froid ?

  • Ne pas superposer les couches et fibres qui absorbent l’eau
  • Porter des vêtements imperméable, mais aussi respirant avec la capacité de sécher vite
  • Garder au chaud des parties vitales : Mains, Pieds, tête et ventre

Le problème, c’est souvent l’effet cocotte-minute avec les vêtements imperméables. Voilà pourquoi, il est important de ne pas mettre des vêtements qui réchauffent et épais. Il faut porter des tissus techniques et respirant en première couche et par dessus un imperméable, qui fait office de coupe vent. Aujourd’hui, ils existent de nombreux textile avec des caractéristiques d’imperméabilité mesurable (le Schmerber).

Le textile ou la membrane ne suffisent pas.

  • Il faut aussi que les coutures soient imperméables (dites “soudées)
  • le vêtement doit être adapté  et ajustable, sans avoir de contrainte lors de l’exécution des mouvements.

Définition du Schmerber

Le Schmerber est une unité de mesure de l’imperméabilité d’un textile.

Sous la pluie, la pression exercée par l’eau sur un vêtement peut atteindre des valeurs allant de 13 000 Pa à 20 000 Pa (0,13 à 0,20 bar). Pour rester dans le domaine textile, cela correspond donc à une pression de 1 300 à 2 000 Schmerber.

Équipements utilisés lors de l’étape

  • Ultra Rain Jacket et Ultra Rain Pant : imperméable et coupe-vent
  • Ultra Carrier Shirt : en première couche un maillot manche longue stretch. Relire le test, Cliquez ici.
  • Gants spandex + Sur-Gants Waa : gants étanche
  • Surchaussure néoprène
  • Cuissard et Maillot manche courte cycliste

Caractéristiques

WAA a fait simple et efficace.

  • 100 % nylon et les coutures sont imperméables
  • 10 000 Schlermber
  • Des élastiques pour serrer au niveau de la taille, de la capuche et des chevilles
  • Un sous-gant léger et respirant pour avoir de la chaleur
  • Un surgant type Mappa, 100% PVC pour être totalement étanche

Conditions de course

  • 6h30 de vélo sous la pluie
  • Altitude maxi 1 993 m Col de la Madeleine
  • Température au sommet 4°c
  • Température moyenne 8°c

Objectif

L’objectif est de vérifier les arguments mis en avant par WAA : compressible, léger, respirant et imperméable.

Compressible et Léger

Les deux produits ont une poche permettant comprimés facilement les vêtements. L’utilisateur pourra ainsi ranger et utiliser les produits si le temps se dégrade. Et même simplement, à porter en vêtement d’attente ou d’après course.

Ultra Rain Pant 120 g

Ultra Rain Jacket 178g

Respirant

J’ai pu mesurer la température tout au long de l’étape. Ma montre était disposé sur le poignet, sous l’ultra jacket, voici dans quel confort j’ai roulé. (Pour rappel 8°c en moyenne et 4° au plus haut.)

temperature-courchevel-megeve-hauteroute-ultrarain-waaequipement

  • Dans la première montée, oui ! J’ai eu chaud, je l’avoue. Il y faisait 24°c !
  • En moyenne de 20°c dans les montées et dans les descentes 18°c

Lors des montées en cols je desserrais la capuche et ouvrais le zip du col, afin de mieux ventiler la chaleur corporel.

L’échange thermique avec l’extérieur était excellent. Je n’ai pas eu froid de toute l’étape.

Imperméable.

waa-equipement-rain-pant-jacket-hauteroute

Une donnée : 10 000 schmerber. (cf définition du début). On part confiant avec cette mesure. Pour le vérifier, il faut aller prendre une bonne douche !  L’eau déperle efficacement sur les vêtements. Veillez toutes fois à serrer les élastiques du pantalon le pantalon et de la veste afin d’éviter que l’eau ne mouille les sous couche que vous porter (maillot, cuissard, chaussette, gants).  Le fait de serrer à la taille, à la capuche et aux chevilles m’ont permis de rester sec.

Dans les descentes, je conservais la chaleur accumulé dans la montée. Les vêtements sous la gamme Ultra Pant (ultracarrier et cuissard)  « séchés » bien avec ma chaleur corporel. La Gamme ULTRAPANT a joué son rôle protecteur contre pluie.

Ajoutez aux gants MAPPA, 100% PVC, j’étais insubmersible ! Des pieds à la tête.

Conclusion.

Initialement destiné à la pratique de la course à pied, l’ultra rain pant, jacket et gants mappa sont aussi bien adaptés pour le vélo. Imperméable, nomade, et ajustable, ces’ équipements peuvent aussi bien être porté avant, pendant et après une épreuve sportive. Ces produits séduiront les pratiquants d’activités de loisir, randonneurs, cyclistes, et coureurs à pied, et à toutes vos escapades. Waa, c’est multisport !

Résultats 4/4

Lire les articles précédents :
Haute Route. Mes perceptions et analyse après 18 jours de cyclosportives.

Comme un grand Tour. La triple couronne Haute Route s’est résumé par : 18 jours de courses dont 2 contre la...

Fermer