Un week-end amical en Haute-Alpes. Retour sur la course de ski-alpinisme La Laetitia Roux.

Samedi, veille de la journée de la femme, la 7e édition de la course de ski-alpinisme « La Laetitia Roux » se tient dans la station de Réallon. À la lueur de la lune, plus 150 lumières frontales et bougies éclairaient le parcours.

Le parcours « A » Elite et « B » de découverte se confondent sur 559 mètres de dénivelé positif. Le « B » se résume à une verticale via une piste de ski jusqu’au sommet d’un télésiège.

Après un dépeautage (qui consiste à décoller les peaux des skis), les élites descendent 67 mètres de dénivelé, recolle les peaux et terminent par une nouvelle montée sur une neige gelée de 100 mètres de D+ faites de plus de 15 conversions, pour atteindre les crêtes ci-dessous.

En 31’56’’, la victoire revient à Adrien Perret, un ami, a une affinité des plus sérieuses avec la verticalité, puisque c’est le meilleur temps Français au KV de la Fully et sera en lice dans 2 semains sur la verticale de la Tour Eiffel. Aussi, nous le retrouverons à la Pierra Menta avec notre ami Mathéo Jacquemoud. Nul ne doute que nos deux compères vont bien s’amuser !

Chez les filles, Laetitia Roux l’emporte en 34’28’’ terminant 2e au classement scratch. À la 3e place féminine, nous retrouvons Mireia Miro Varela (45’34’’), qui sera de nouveau en cordée avec Laetitia pour la Pierra Menta. Un duo à suivre !

En avant sur le parcours A.

Adrien  met tout le monde d’accord. Il nous a éparpillés aux quatre coins de Réallon, façon Puzzle.  Il dynamite, disperse, ventile ! L’accord aux Tontons flingueurs résume bien la course.

Je prends un très bon départ. Nous sommes un petit groupe en chasse derrière Adrien. Je suis deux connaissances Nicolas Lebrun et Mathias Mouchard. À mi-course, une femme toute de rose vêtue revient sur nous. C’est Laetitia ! À chaque difficulté, elle accélère. Tous ont du mal à suivre ses assauts.

Au temps intermédiaire (fin du parcours B), je suis 11e en 27’23’’. Nous sommes 4 dans le même temps. Laetitia a déjà 2’ d’avance, et Adrien 4′ (22’32’’), il  a une avance plus que confortable.

Le dépotage se passe bien, mais au moment de remettre les peaux et dans les conversions, le temps m’échappe. Peu m’importe, c’est déjà superbe ! Je concède 5 minutes sur 100 mètres de positif. et termine 31e avec un temps de 42’18’’.

Nous nous retrouvons tous autour d’un chaleureux et amical repas.

Bilan.

L’objectif était simple, juste pour le plaisir de skier, dans une bonne ambiance, donner le meilleur et de progresser. Objectif atteint ! Il y a encore du travail dans les conversions.

Yogi dimanche

Le dimanche est rayonnant. C’est la « grâce » journée ! Une sortie des plus enrichissantes, qui m’a rappelé à certaines vérités de l’Être. On apprend chaque jour. Merci pour tes paroles. Puis, une petite ballade à vélo avec Laetitia pour profiter des rayons de soleil, et ensuite grimper en solo à la Station de Réallon.

Pour résumer, cela fait du bien de lâcher prise.

yogitea-nicolaraybaud-skimo

Lire les articles précédents :
Les nouveautés Printemps/Eté Specialized !

Mercredi 25 février, j'ai eu l'occasion de découvrir en exclusivité les nouveautés équipement et accessoires 2015 au bureau Marketing de Specialized France. Il...

Fermer