J13 L’avant dernière étape de la Haute Route Alpes

Jeudi 28 Août. L’avant-dernière étape de la Haute Route Alpes s’annonce sévère. De la Toussuire à Megève, le chronomètre est lancé à Hermillon pour grimper le Col du Chaussy, le col de la Madeleine. Ensuite, c’est une longue vallée jusqu’à Albertiville avant de remonter le col des Saisies. Seule la descente du chaussy sera neutralisée.  Au terme des 156 km et 3800 mètres d’escalade, le vainqueur est Jean-Lou Paiani à domicile 

Le Col du Chaussy

Sur un rythme cool pendant 6 km, Cédric Paluello va accélérer l’allure. Les groupes se forment. Je continue l’effort gardant à distance le groupe de tête accompagné de bons éléments. Je passe le col en 16e position.

Le col de la madeleine

Je repars avec Peter Pouly, Jean-Lou, Cédric Paluello, David Polveroni, Stacul Laurent, William Turnes, tandis qu’un autre groupe part avant nous. Une petite erreur, j’aurai du anticiper le départ afin d’être repris par les favoris. Tanpis !

13-hauteroute-alpes-coldelamadeleine-specialized

Je fais toute la montée avec Laurent Stacul qui me devance au général. Une bonne roue, qui tient un bon rythme. Je passe le col en 15e position.

Nous sommes tous dispersés au sommet du col. Dans la vallée, nous nous reconstituons un groupe de 4 pour collaborer.

Le col des saisies.

C’est un col régulier sur une route large. J’entreprends une bonne ascension avec Laurent Stacul, avec le 13e temps du jour. C’est rassurant de voir que j’arrive à garder autant d’intensité dans le dernier col. Nous basculons ensemble avant qu’un Australien nous rejoigne. Ils restent une petite vingtaine de kilomètres avant de rejoindre la ligne d’arrivée à Megève. Nos relais tournent bien, avec l’objectif de limiter les écarts.

Résultats

Je cède ma 10 places au classement général de Haute Route Alpes au profit d’Anstfeld Leonid qui a tactiquement mieux joué que moi à la reprise du chronomètre dans le col de la Madeleine. Il est parti avant nous pour se faire reprendre par les meilleurs, et profiter de leur force pour gagner du temps dans la vallée.

Conclusion

Après 13 jours depuis les Pyrénées à aujourd’hui, je suis rassuré et satisfait de ma 15e place de l’étape. La fatigue physique et psychique se fait sentir, mais j’arrive à maintenir l’intensité. Demain, l’étape comportera des sections non chronométrées avec une arrivée au sommet du col des Pitons qui n’est pas pour me déplaire 😉

L’étape du strava

Lire les articles précédents :
J12 Trois Contre-la-montre sur la Haute Route Alpes

Jeudi 27 août. Après les 4400 mètres de dénivelé positif d’hier, la 5e étape de la Haute Route Alpes s’annonce...

Fermer