J4 Haute Route. Une bonne journée dans les Pyrénées.

Mardi 18 août, le départ est donné d’Argeles-Gazost. L’horizon est bien nuageux et la température s’annonce fraiche en haut du Tourmalet. La veille nous logeons à Lourdes. Je retrouve Omar di Felice et l’occasion de faire connaissance et manger ensemble. Va t’il avoir des miracles suite au passage à Lourdes…

3-waaultra-hauteroute

L’étape du jour, Argeles-Gazost > Saint-Lary Soulan

Pour ne pas changer à nos habitudes, les attaques continuent ! Mais les offensives seront moins nombreuses, car l’ascension qui suit peut nous mettre dans la tourmente.

Le Col du Tourmalet

2,117M, 1,449M+ over 20km, 7%
http://www.strava.com/segments/5170240

Le train est mené par Omar di Felice. Je me repositionne dans sa roue et effectuera le tempo pour nos leaders jusqu’aux débuts des hostilités. David Polveroni dégaine à l’entée de Barrèges qui est le point le plus difficile de l’ascension. Une poignée de coureurs arrive à le suivre. Omar, Andréa Nicosia et moi-même nous retrouvons en chasse. Nous relais passe bien, et nous grimpons à très bonne allure dans un brouillard qui s’épaissit. La température diminue, nous franchissons le col avec 3 minutes de retard sur la tête de course. Du fait des conditions, la descente est neutralisée (une chaussée humide et boueuse).

4-omar-difelice-andrea-nicosia-nicolasraybaud-tourmalet-hauteroute

Le col de l’Aspin

1,489M, 658M+ over 14km, 4.7%
http://www.strava.com/segments/2126047

Courte ascension, mais l’intensité développée par Omar ne faiblit pas. Je prends un peu de recul, à mon rythme et je reviens facilement dans la descente.

Le col d’Azet

1,580, 580M+ over 6.8km, 8.5%
http://www.strava.com/segments/5996119

Cette ascension avait été réalisée lors de la première édition. Une montée exigeante, et pour corser le tout, une bruine froide, et les nuages couvrent l’ascension. Les jambes tournent bien, mais le coeur se tasse. Je n’arrive plus à suivre l’allure d’Omar.  Le sommet est franchi, et une belle étape de réussie !

Résultats

Stefan Kirchmair remporte de nouveau l’étape devant le Kenyan Kathurima Ayub et Loïc Ruffaut. J’accroche une belle 20e place.

Au classement par équipe, nous retrouvons le leadership. Loïc et David font un travail superbe, ce qui motive pour être au mieux pour conserver cette position par équipe.

Les résultats par ici

Conclusion

Les jours passent, et les sensations sont de mieux en mieux. La récupération est excellente, mais il faut rester attentif  à son alimentation et son sommeil. Demain, se déroule le contre-la-montre sur le Plat-d’adet. Un effort difficile, où il faut que ça carbure !

Pour cette occasion, je vous propose un petit jeu pour gagner du GU de l’énergie ! Pour y participer, retrouver le jeu sur ma page Facebook demain matin.

L’étape sur Strava

La vidéo de l’étape

 

Lire les articles précédents :
J3 Haute Route Pyrénées. Laissez faire les jambes.

Lundi 17 aout, le ciel est dégagé et les prévisions pour le restant de la semaine sont réjouissantes. L’étape du...

Fermer