Du grand spectacle au Challenge Vercors.

Le Vercors, immense et verdoyant plateau, est une forteresse partagée entre la Drôme et l’Isère. Ce massif, où les routes sont taillées dans la roche, surplombant de grandes falaises, creusées dans les gorges calcaires et sinuant dans la forêt aux abords de lieu de mémoire à la résistance. Derrière l’effort, c’est également un itinéraire à la découverte d’un parc protégé et des ambiances naturelles exceptionnelles.

Tous ce que nous voyons n’est qu’une ombre projetée par les choses que nous ne voyons pas. Martin Luther King

Au Challenge du Vercors, sur un parcours variant d’année en année, à tous les styles et de tous niveaux, deux journées cyclosportives pour ILS et exclusivement pour ELLES sont proposées.

© Nils Louna

Sur la route du cirque de Combe Laval © Nils Louna

Tous peuvent se satisfaire aux choix de 3 parcours : 90 km en rando et les formules 115 km (2100+) et 154 km (2700+). Ils ont en commun des lieux connus du Vercors, notamment la route des Gorges de la Bourne. Pour les granfondeurs, l’ascension du Col de la Machine par le vertigineux cirque de Combe Laval est le clou du spectacle ! L’arrivée est jugée en ascension à Saint-Nizier-de-Moucherottes.

Comment s’est déroulé le challenge Vercors ?

La journée est annoncée sous un soleil chaleureux. Les inscrits de la dernière minute sont nombreux et l’organisation se doit de repousser l’horaire du départ de 30 minutes. Le chronomètre est lancé à Lans-en-Vercors au pied du Col de la Croix Perrin [visionnez la video]. Les premières intensités formeront un premier peloton d’une trentaine de coureurs. Le col de l’Herbouilly exécutera une nouvelle sélection. La descente sera rapide et me permettra de me replacer (prenant au passage le KOM dans la descente 😉 )

© Nils Louna

© Nils Louna

Après une longue descente, le compteur affiche 2h et 77 km. Nous arrivons à Saint-Jean-en-Royans pour grimper le col de la Machine [Visionnez la vidéo]. Vincent ARNAUD a pris les devant avant la principale difficulté du jour. Le plus grand palmarès cyclosportif Français Nicolas ROUX, William TURNES qui a inscrit de belles performances depuis 3 saisons, partiront à deux. Une collaboration fructueuse qui verra la 6e victoire de Nicolas Roux sur le Challenge du Vercors.

Nicolas ROUX et William TURNES © Katy CHENAL

Nicolas ROUX et William TURNES © Katy CHENAL

Lors de l’accélération, je décroche de la tête de course et suivent Roland Chavent et Michel Bellina. Les deux pointeront à moins de 100 mètres de ma vue. Malgré des efforts constants, je ne parviens pas à faire la jonction. La suite se résumera par un challenge chronométrique de 80 km en poursuite, seul sur mon Tarmac. Avec 2 places de gagnées et sans être repris, le défi atteint !

© Katy Chenal

© Katy Chenal

J’obtiens une satisfaisante 19e place en 4h17 à seulement 3 minutes de Roland et Michel. (2,25 secondes de perdus au kilomètre face à mes lièvres en relais, tous les détails comptent.) À l’arrivée, la spécialité du Dauphiné nous est servie, un bon plat de raviole de Saint-Jean.

Un niveau qui progresse.

Le Challenge du Vercors devient de plus en plus dense et relevé. Cumulant 8 participations, cette année j’améliore mes temps sur chaque montée (une des fonctionnalités bien pratiques de Strava). Avec le recul, le bilan est donc positif, même si l’on souhaite toujours mieux. Ceci donne de la motivation à s’améliorer. Le challenge du vercors est un moment idéal pour juger de son état de forme et appréhender avec confiance les prochaines échéances.

  • Télécharger les résultats en pdf, cliquez ici.
  • Voir l’activité sur Strava Strava

combien-de-GU-energy-vercors-

Merci à Nils Louna et Katy Chenal pour les photos.

Lire les articles précédents :
Sablés au sarrasin à l’huile de Coco, saveur pain d’épices

Je me suis mis à l'expérience d'une recette de sablés naturellement sans gluten et à IG bas ((un indice glycémique bas...

Fermer