Du Vercors aux pays des Vosges, destination la cyclosportive « Les Marcaires »

Au cœur de la vallée du Munster, connue pour son fromage, dans le parc naturel des ballons des Vosges, se tenait la cyclosportive « Les marcaires ». Une épreuve fièrement organisée et animée par le sympathique Sprinter Club Munster, cher à notre ami Christian Haettich qui nous a chaleureusement accueilli David Polveroni et moi.

Définition : Les marcaires sont les exploitants agricoles du massif vosgiens élevant des vaches laitières pour la production du fromage de munster.

Les marcaires, ce n’est pas du Babibel !

Le profil de l’étape a aussi fort caractère que son munster. 2800 mètres de dénivelé positif condensés sur 115 km, il faut s’accrocher et ne pas avoir la patte molle 😉

Au départ de Gunsbach, face à la maison du fromage, le départ est lancé. Le Col du Wettstein dont la pente n’excède jamais 6% sera profitable pour prendre le rythme. Nous plongeons dans le Val d’Orbey sur une belle descente avant de reprendre l’ascension du Wettsein par le Collet du linge, sans difficulté.

cyclosportive-lesmarcaires-2horsphotographie

© 2hors.fr Julien Kauffman

 

L’itinéraire nous dévoilera des montagnes aux formes douces et arrondies, sa nature verdoyante, de forêts de sapins et de Lacs.

Les vraies difficultés commencent avec l’attaque du col du Calvaire avec quelques passages à 10%, où les initiatives d’attaques seront nombreuses. Au sommet, le groupe est réduit à une vingtaine de coureurs.

A l’approche du juge de paix de la cyclosportive, David Polveroni sortira du groupe accompagné par 4 autres coureurs. Les 6 kms de la route de Blanchemer révéleront les forces encore présentes. Le classement se dessine. Les premières pentes à près de 13% font des dégâts. Inexorablement, l’échappée est partie. Sur la route des crêtes, nous serons 8 à maintenir en vue l’échappée.

La descente nous permet de revenir à moins d’1 minutes des fuyards, mais le répit est de courte durée avec la montée finale la station du Gashney. Christian Haettich est au pied de la dernière difficulté pour nous encourager. Notre groupe se disperse. Je maintiens un bon tempo pour finir à la 11ème en 3h40:18.

cyclosportive-lesmarcaires-specialized

Du bon !

Le petit briefing de Christian a été juste : «  il faudra faire la différence à Blanchemer et Gashney ». « Les Marcaires » mériterai un GRAND parcours. Ce petit format nous a donné envie de venir y rejouer. Ce fût une sympathique découverte!

Voir le détails de l’épreuve sur Strava

combien-de-GU-energy-lesmarcaires

Lire les articles précédents :
Du grand spectacle au Challenge Vercors.

Le Vercors, immense et verdoyant plateau, est une forteresse partagée entre la Drôme et l'Isère. Ce massif, où les routes...

Fermer