UN RAID VTT, SUR DES CHEMINS RAYONNANT DE SOLEIL !

Que fais-tu le week-end de l’ascension ? Depuis 14 ans, vététistes et bénévoles sont près d’un milliers à prendre des congés pour Le RAID VTT les Chemins du Soleil. “Cet événement vit grâce aux bénévoles et également aux collectivités” soutenait Hervé Simon lors du briefing d’avant course. La région Auvergne Rhône-Alpes, la Drôme et les Hautes-Alpes s’investissent à la promotion des itinéraires permanents des Chemins du Soleil pour notre plus grand plaisir de rouler.

Ce concept clé en main, se décline en 2 formules. La formule Elite se réalise en équipe de 2 avec l’objectif d’aller le plus vite ; La formule rando se déroule en solo et simple défi de prendre du plaisir et le temps de rouler entre amis. Cette année, c’est la ville la plus sportive de France « Gap » qui donnera le départ du raid vtt. Le raid se conclut à Nyons après 4 jours, plus de 230 kilomètres et 8700 mètres de dénivelé positif. Je vais vous faire partager cette aventure.

Etape 1. La nocturne

Les 28 kms et 800 mètres de dénivelé de la première étape nocturne seront bouclés en moins d’1 heure 20. Un parcours typé Cross-Country sillonné de petites routes et de single tracks, sur le bitume ou sur la caillasse. L’éclairage « flux » sur le guidon, et la « stix » sur le casque, il est important de garder une bonne vision dans ce contexte aveugle. La vigilance doit être de chaque instant. Je l’ai perdu à 4 km de l’arrivée en faisant un soleil dans les arbres.

nocturne-cheminsdusoleil2016

© Cyril Crespeau

Nous terminons cette nocturne par une 17e place en 1h18, à moins de 2 minutes du top 10.

L’étape sur strava : https://www.strava.com/activities/568474988

Etape 2. L’étape marathon de Gap à Orpierre.

82 km, 3100 mètres de dénivelé positif, c’est l’étape la plus difficile du raid. Malgré une plaie ouverte au genou qui nécessiterait des points, je prends le départ. Les jambes sont plutôt bonnes, même si l’hématome est douloureux. À l’aise en montée, les trois équipes leader prennent le large. Derrière, je m’exécute en force et vélocité à grimper les 1000 mètres de positif et les moments de portage. Nous basculons en 4e position au sommet avec 5 minutes de retard.

Le plus difficile est à venir. La descente du col de guerins depuis Ceüse !! J’ai quelques étourdissements, et ma vision est floue. La descente est engagée et très technique. Je préfère les descentes sur Route 😉 Adrien est dans son élément. Il m’attendra au pied. Nous serons 20e au bas. Mais le chemin est encore long.

nicolasraybaud-specializedfrance-epic-photo-cyrilcrespeau-cheminsdusoleil

© Cyril Crespeau

La deuxième montée est totalement à découvert sur une piste large et caillouteuse. Les rayons du soleil tapent fort mais l’air est relativement frais. Le paysage est toujours aussi magnifique et verdoyant. La descente sera toute aussi technique que la première.

Après un peu plus de 40 km, nous totalisons plus de 2000 mètres de positif. Nous n’en sommes qu’à la moitié. Heureusement, le restant du parcours est plus roulant, à la faveur d’Adrien qui commence à montrer des signes de fatigue sur le plat.  Nous prenons du temps sur les gourmands ravitaillements avec le convial accueil des bénévoles !

arrivee-orpierre-raid-vttcheminsdusoleil-adrienperret

La dernière descente est joueuse et je commence à prendre confiance. C’est une enfilade de virage entre les arbres qui nous ammène dans le village d’Orpierre entouré de falaise. Nous franchissons la ligne d’arrivée à la 16eme place en plus de 6h.

Nous allons pouvoir nous reposer et penser à l’étape de demain.

specializedepic-recuperation-orpierre

L’étape sur strava : https://www.strava.com/activities/568475466

Etape 3. Orpierre à Buis les Barronies.

Mon équipier renonce par fatigue à reprendre le départ de l’étape. Je suis MAUDIT !! L’objectif d’un top 15 sur le raid est terminé. Même si mon genou est encore douloureux, la plaie est propre. Je suis là, alors autant en profiter, d’autant que le parcours correspond à mon profil. 

L’étape mesure 62 km et 2100m + avec une succession de cols sur des pistes forestières qui oscillent entre 9 et 12% en moyenne et de courts portages. Il y a de jolis sentiers en sous bois et des descentes sur pistes et des petits sentiers caillouteux avec des passages parfois raides.

raidvtt-cheminsdusoleil-specializedfrance-epic-nicolasraybaud-1

Question décors et paysages, nous avons été gâtés !

paysage-dromeprovencale-cheminsdusoleil-cyrilcrespeau

© Cyril Crespeau

Est-ce le fait d’être décomplexé du chrono ? Je serai beaucoup plus détendu et habile dans les portions négatives. Je naviguerais autour du top 10 pendant toute l’étape. Je descendrais avec prudence jusqu’à Buis-les-Baronnies, où je franchis la ligne avec la 16e équipe du jour.

raidvtt-cheminsdusoleil-specializedfrance-epic-nicolasraybaud

L’étape sur strava : https://www.strava.com/activities/568475655

Le raid se termine.

Je ne prendrai pas le départ de la dernière étape. Je dois avant tout soigner mon genou. Une chose est certaine. Le raid vtt rend plus fort. Notre équipe avait toutes les capacités à maintenir un top 15 au général mais l’objectif de mon équipier était différent. Merci d’avoir fait ce bout de chemin 😉

C’est le team Moutain Tschopp (Turcat – Rapillard) qui remporte cette 14e édition des chemins du soleil. C’est la seconde victoire pour Emeric Turact (2015). Egalement, un immense bravo à tous les randonneurs du raid.

Pour une prochaine édition en 2017 !

Pour remporter le raid, il ne suffit pas d’être le plus fort, ni d’avoir des ambitions démesurées. Il faut avoir une équipe équilibrée et qui se connaît. L’esprit de solidarité, l’envie d’arriver au bout, de prendre chaque étape au jour le jour, avec de la patiente, en acceptant les forces et les faiblesses de son équipe, sont les clefs de la réussite.

Je tire un bilan positif de cette épreuve. Des parcours magnifiques, des tracés techniques et une organisation qui est bien en place. Je remercie Hervé Simon et son équipe qui réalisent un gros travail de signalisation et d’entretien des chemins. Ajoutez à cela, une équipe de bénévole enthousiaste, des ravitos, un traiteur gourmand et une équipe médicale à l’écoute. Le TOP !

L’année prochaine, je ferai tout pour aller au bout du jeu ! Rendez-vous au départ de Taulignan le 25 mai !

Plus d’informations

 

 

Lire les articles précédents :
J’ai testé le capteur d’oxygénation musculaire MOXY

La pratique du cyclisme est devenue au fil du temps un laboratoire à ciel ouvert. Des nouvelles technologies permettent un...

Fermer