Retour en forme sur Villefort, à la cyclosportive « Granite Mont-Lozère »

Situé entre les départements de la Lozère, du Gard et de l’Ardèche, prenons la destination du Parc Naturel Régional des Cévennes, pour la 15ème édition de la  cyclosportive “Granite Mont-Lozère”. C’est une itinérance de 146 km et 3020 mètres de dénivelé positif aux travers des roches de Granite, de paysages variés, des forêts ombragés aux pâturages à découvert.  Beauté et difficulté du parcours, font de la Granite Mont-Lozère une épreuve authentique, dans la tradition du cyclosport. Une mission qui est propre à la réussite du Challenge Cyclo’Tour organisé par Ludovic Valentin Organisation. Cela donne envie d’y revenir !

granitemontlozere-challengecyclotour-rotor-nicolasraybaud

Mieux vaut tenir que courir.

Après le 16 km, secoués par plusieurs initiatives d’échappée, le Col de la Croix de Berthel (voir le profil) dessinera la première échappée du jour initiée par une vive attaque de Stéphane COGNET, le local et déjà vainqueur de l’épreuve en 2013.  Accompagné par Damien ALBARET, récent vainqueur de la Lozérienne, et le jeune Romain ROSIER, l’échappée comptera 2 minutes d’avance au sommet et un écart qui se creusera au fil des kilomètres.

Au km 44, le Col de Finiels (voir le profil), nous sommes une poignée à tenir l’allure afin de concéder le moins de temps.  Le col sera roulé aussi vite que l’échappée.

Tout pour le tout

Au km 95, le Col du Pré de la Dame est la plus grande difficulté. Le podium porte son avance à 4 minutes. Dès les premières pentes, l’intensité ne faiblit pas et la sélection continue sous les coups de pédales de Jean-Luc CHAVANON et Stéphane CHEYLAN. À la faveur d’une relance et d’une pente relevée, je prends l’initiative de partir. L’écart est fait !

À mesure de l’ascension, l’écart se réduit. Je vois l’échappée en point de mire. J’ai comblé 3 minutes 30 de retard. C’est en 46’26’’, à seulement 20 secondes du meilleur temps de mon ami David POLVERONI vainqueur de l’édition 2015 que je réalise la montée. (Lire le compte-rendu de l’édition 2014)

Sur une route détrempée, avec une vision troublée par le brouillard, la descente du col sera précise et fluide. Peu de temps suit avant de rejoindre la tête de course. Nous sommes alors 4.

Dans la dernière difficulté, nous ne sommes plus que 2 à prétendre à la victoire.

stephanecognet-nicolasraybaud-rotor-specialized-midilibre-granitemontlozere-challengecyclotour

Mon ami et adversaire du jour, prend quelques mètres d’avance à la faveur d’une pente qui se relève. Je m’empare de la 2ème place et remporte le classement dans ma catégorie d’âge. La victoire de Stéphane est un beau clin d’oeil à l’histoire. En effet, le vainqueur est le fils de Gérard Cognet qui a créé la course de la Granite mont Lozère en 2001. 

podium-granitemontlozere-stephanecognet-nicolasraybaud

Bilan

C’est une journée incroyablement positive ! Il faut être patient et ne pas aller plus vite que sa vitesse.  Merci à Stéphane COGNET qui m’a amicalement logé dans son petit coin de paradis. Et une nouvelle fois, félicitons aux organisations de Ludovic Valentin Organisation qui nous font aimer le vélo et nos régions.

  • Les résultats ici
  • Voir l’activité sur Strava  

combien-de-GU-energy-GRANITEMONTLOZERE-STRAVA

 

Lire les articles précédents :
Du Vercors aux pays des Vosges, destination la cyclosportive « Les Marcaires »

Au cœur de la vallée du Munster, connue pour son fromage, dans le parc naturel des ballons des Vosges, se...

Fermer