#HAUTEROUTE 6. Arrivée à bon port

​La Haute Route Pyrénées arrive à sa fin. Il fallait avoir le ventre léger pour entreprendre un départ en pente. Le redoutable col d’azet lançait l’étape au km 0. Nous sommes vite éparpillés et basculons une poignée dans une descente rapide et technique. 

Ce profil un long trajet à grande vitesse jusqu’au Port de Bales. En 2h20 et 80km la vingtaine de coureurs que nous étions se réduit sous l’impulsion de Matthis, puis de Cedrick DUBOIS. Je reste positionné en 6 place avec Mike Cotty. Ce dernier fait un écart alors que je bois, ma chute est inévitable. Très fair play, Mike s’excuse. Je suis bien en douleur. J’arrive à concéder peu de temps. 

Le col de Peyresourde et de Peyragude se profilent. Je retrouve un bon coup de pédale et m’efforce de donner le meilleur.  Je termine réellement 7ème. À ma grande désillusion, la Haute Route me sanctionne de 10 minutes de pénalité me reléguant à la 9e place de général et la 3eme. La cause de la pénalité, je n’ais pas épinglé mon dossard. Je suis abattu, en plus d’avoir une cote touché. 
En plus de la fatigue, je suis très affecté. Grand nombre de personnes ne comprennent pas cette pénalité, à la veille de l’arrivée. Où est la sportivité, pour quelle raison mettons nous du coeur à l’effort ? Je vais devoir rester positif et continuer à avancer tant bien que mal. 

Lire les articles précédents :
#HAUTEROUTE 5. Arrivée à Cap de Long

L'antépénultième de la Haute Route Pyrénées nous fait faire une boucle autour de Saint-Lary Soulan à travers les cols de...

Fermer