#HAUTEROUTE 1 Une première étape difficile

Au départ d’Anglet, l’épaisse couverture de nuage entretient une ambiance humide avec une température relativement douce. Le vent nous pousse vers une succession de côte loin d’être de tout repos.

Après 73 km et seulement 300 d’élévation positive, nous entreprenons le Col d’Ahusquy (voir le segment strava) Sous l’impulsion de Cédric DUBOIS mène les hostilités sur le plus difficile de la pente. Il est suivi par Nicolas ROUX, Laurent STACUL et moi-même. Je ne parviens pas à tenir le rythme imposé. Laurent cède du terrain plus tard, et enfin Nicolas. Les 6 premiers kilomètres de cette ascension moyenne à 10 %, et révélatrice des grimpeurs les plus habiles. La fin du col est plus roulante oscillant à 4 % à des parties descendantes seront à la faveur d’autres coureurs qui nous rejoignent. Les efforts n’ont pas payé. Dommage.

Le temps de s’habiller et de se ravitailler, accompagné de Nico nous descendons dans un brouillard dense sur route pittoresque, souillée par la terre et excrément (nous sommes en zone pastorale). Le chronomètre est neutralisé dans cette partie.

Au km 99, nous attendons plus de 5 minutes afin d’être en nombre pour rouler les 25 km nous ralliant à  l’ascension de la Pierre Saint-Martin (voir le segment strava). Sur ce profil vallonné, une échappée de 5 coureurs se créait dont Nicolas Roux, Vincent Pulidorri, Sacha Rigal, Bruno BONGIOANNI. Nous manquons le coche avec Laurent STACUL. Les fuyards compteront 3minutes d’avance.

hauteroute-pyrenees-saint-martin

2800 m de dénivelé cumulé, mon coup de pédale n’est plus véloce. Je reste prudent et veille à tenir une allure raisonnée. Je passe la ligne 12e au réel, et l’addition des temps chronométrés me classe 17e.

Les résultats

La victoire reviens au récent champion de France Master, Cédrick DUBOIS, dominateur de bout en bout. Nicolas Roux, prend une belle 2e place, Laurent STACUL complète le podium.

Télécharger (PDF, 69KB)

Globalement, cette première étape est de bon augure. Rassuré en descente, le coup de pédale en montagne va progresser de jour.

La vidéo du jour

Lire les articles précédents :
La Cyclo Alpe d’Auris, un parcours positif

A 1600 mètres d’altitude, le versant de l’île au soleil accueillait l’arrivée de la 3 édition de la cyclo l’Alpe...

Fermer