#HauteRoute 10. De la bonnette à Risoul. 

Nous nous élevons sur la route la plus haute des Alpes. Le col de la Bonnette, le Col de Vars et la montée de Risoul sont les trois difficultés du jour, pour un cumule de 3500 mètres d’élévation.

Depuis Saint-Étienne de Tinée, l’allure sera modérée avant que David POLVERONI durcisse le train. Nous formerons un petit trio avec Julien LODOLO. Inexorablement, je perds leurs roues avant d’être rejoint par Matthys et Casper. À 2,5km du sommet, je plante une accélération, pour passer le sommet en 3e place et bénéficier de 40 secondes  d’avance ur le Sud-Africain Matthys.

hauteroute-alpes-davidpolveroni-julienlodolo-nicolasraybaud

Nous reprenons le chronométrage à Jausier. Nous sommes une vingtaine à rouler. 1 km avant le col de Vars, je pars seul. Julien et David me rejoignent à 7km du sommet et c’est parti pour une belle grimpée !

Nous n’avons plus qu’à entreprendre une descente rapide pour rejoindre la montée de Risoul. David prendra le meilleur, tandis que Julien et moi-même réalisons les 13 km de montée en 45 minutes.

hauteroute-alpes-risoul-specialized

Résultats

Respectivement, 1, 2 et 3e de l’étape, et du classement général de la Haute Route, la journée est réussie ! Au classement de la Triple Couronne, jour après jour je comble mes 10 minutes de pénalité sur le leader Matthys. Restons patient.

Télécharger (PDF, 77KB)

Strava

Lire les articles précédents :
#HauteRoute 9 De la mer à la montagne

Lendemain de promenade sur la baie des anges, l'heure n'est plus à la contemplation. Le nouveau peloton de la Haute...

Fermer