#HauteRoute 18 Ce n’était pas du gâteau sur le San Gattardo

Depuis la luxueuse station suisse de Crans-Montana, les départs sont différés de 20 minutes dans l’ordre inverse du classement. À l’issue de l’étape, nous avons un transfert de 3h jusqu’à St Moritz (Merci à Jean-Baptiste Wiroth, pour le transfert).

Si l’étape mesure plus de 145 km, seulement 60 km sont chronométrés sur les cols du Nufenen et du San Gattardo. Une règle qui donne de la frustration pour les amants des descentes. L’option n’est pas à la gestion.

Après les 55,5 km de balade, tous jouent le tapis chronométrage, à qui grattera des dizaines de secondes. Quel théâtre !

hauteroute-dolomites-nufenepass-nicolasraybaud-specialized

L’approche du NufenenPass est 30 km en faux plat montant. Sur les quelques rampes, nous nous retrouvons 4 dont Mathieu MUELLER, Matthys VAN JAARSVELD, et Camille SOLA. Nous entreprenons le col et je tente de m’extraire afin de me détacher de Matthys. Ce dernier est en bonne forme cette troisième semaine, il me reprend jusqu’à qu’à me décramponner à la faveur d’un replat. Je parviens à revenir sur Matthys à la faveur du retour du leader Lucas SCHWARZ qui me reprend en toute facilité sur son tarmac. Je me calle sur son rythme me permettant de terminer dans une bonne position le col.

hauteroutedolomites-specialized-waaultra-nicolasraybaud

JF Pessey me fait le ravito au sommet. La belle descente est neutralisée. Le soleil nous réchauffera malgré les 10 degrés.

Nous arrivons avec Matthys au pied du San GATTARDO. Une montée rendue difficile par le fort vent de face et surtout une route pavée de 9 km sur les 11 km, avec une pente moyenne au-delà de 8%. Matthys prendra une nouvelle fois le dessus.

San Gattardo #HauteRoute une montée exceptionnelle !!

A post shared by Nicolas Raybaud / 尼克拉 (@nicolasraybaud) on

Résultats

Je termine 8e de cette étape et 9e au général de Haute Route Dolomites. Au classement de la triple haute route, je conserve mon leadership avec seulement 6 minutes d’avance. Les jours suivants vont être plus difficiles. La Patience, la confiance, et l’opportunisme devront l’emporter pour maintenir cette première place. Notre punto team est désormais leader de la Haute Route Dolomites. C’est un élément qui me donne de la motivation et pour remercier le support d’Andréa Nicosia et son staff.

Télécharger (PDF, 66KB)

Vidéo du jour

Strava

Lire les articles précédents :
#HAUTEROUTE 17 Tous à couvert ! La pluie s’invite sur la Haute route.

C'est la dernière semaine de la Triple Couronne HAUTE ROUTE. La dernière part du gâteau que l'on déguste juste par...

Fermer