What’s next ? Les Cimes du Lac d’Annecy

Au bord du lac, l’eau est calme. Lendemain du nouveau triathlon AlpsMan, Saint-Jorioz accueil la 6ème édition des Cimes du Lac d’Annecy qui consonne comme le dernier acte de l’année cyclosportive et du challenge cyclo’tour rotor. Le format du parcours est efficace, mesurant 136 km et 3200 mètres d’élévation. Quelle sera mon état de mon forme après les Haute Route ? Une certitude, sans prétention de résultat, j’y vais l’esprit léger et bien éveillé après un bon petit-déjeuner.

cimes-lacannecy-2016

La route détrempée des averses de veille n’aura pas empêché de battre des records de performance. La qualité sportive des coureurs en lice est de haut rang.

Dès l’ascension du Col de Semnoz, les pulsations cardiaques et les piquantes sensations donnent le ton. L’allure est soutenue, et à 3 km du sommet l’attaque de Stéphane COGNET a été décisive. Le classement se dessine à 5. Je réalise une montée régulière est consent 2 minutes de retard sur l’avant de la course. À la faveur de la descente dans un épais brouillard, un regroupement de 11 coureurs s’opère. Julien LODOLO me rejoint dans la descente.

Au col du Plainpalais, les hommes forts ne baissent pas le rythme décimant de quelques unités le groupe. Du côté du Top 20, nous gravissons “tempo” le col.

Au col des Prés, ils sont 9. Sa monte forte réduisant les actes de velléité, tous un peu dispersé.

Le podium se joue dans une petite bosse au km 112 qui sera à la faveur du vainqueur de la Haute Route Alpes, David Polveroni, se détachant de Simon BELLABOUVIER, Alexis CHENEVIER, Antoine BOUQUERET. Les connaisseurs apprécieront le niveau ! Quelques minutes derrière, je sème une attaque qui sera positive et me détache.

© Katy Chenal

© Katy Chenal

Le trajet pour rejoindre l’arrivée n’est pas de tous repos, sur une route en vallons. Je persiste dans mon effort solitaire et reprends Cédric RICHARD. Nos relais sont en rythme me suffiront pas au retour de Julien LODOLO, Thomas BRIGAUD et Loïc CESANO. Ces derniers, au pied du col de leschaux, nous dépassent et plantent une accélération. Cédric et moi restons collés. Nous la jouons commune et dans une allure de courtoisie pour terminer le col et les 10 km de descente pour franchir la ligne d’arrivée en bordure du Lac d’Annecy.

nicolasraybaud-cedricrichard-cimesdulacannecy2016

What’s next ?

3 semaines après la Triple Haute Route, et la reprise du travail, dans une cyclosportive de haut-niveau, j’ai pris plaisir et me conforte d’une bonne récupération, constant et lucide dans l’effort. Cette édition, dans des conditions météo humides, avec un temps de 2h57 et une 14ème place, je fais aussi bien que l’an dernier en améliorant des temps d’ascension  L’année 2015 nous avait offert le soleil et une route sèche dans ses 2/3 du parcours. Je prenais la 7ème place en 4h26. C’est plutôt chouette en ayant bien levé pied sur la fin cette épreuve!

Prochain rendez-vous, je change de guidon, pour participer au marathon du Roc d’Azur le vendredi 6, et la course Gravel le samedi7 octobre.

Résultats

Télécharger (PDF, Inconnu)

Lire les articles précédents :
La quête du gant parfait : Le GRAIL Body Geometry Specialized

Quels sont les raisons à rouler avec des gants ? On les utilises pour se protéger de l'environnement (la température,...

Fermer