La blessure. Comment gérer un arrêt forcé ?

La blessure. Au travail, en bricolant, en pratiquant son sport favori, le risque de se blesser est présent à chaque instant.

«C’est le métier qui rentre»

Chaque blessure nous fait progresser. Elle nous fait prendre conscience de notre fragilité. La blessure peut être physique ou psychique. Les pensées négatives sont une constante à toutes blessures. Il faut l’accepter, et prendre son mal en patience.

3 fractures de la clavicule, 1 fracture de la malléole, je souhaite partager l’enseignement de ces cals expériences à travers cet article.

1. Ne pas culpabiliser.
2. Reprendre un rythme de vie pour chasser les idées noires.
3. Soigner son alimentation.
4. Rester actif.
5. Tirer des leçons.
Ce qui ne tue pas nous rend plus forts.

Savoir s’arrêter est difficile. Nous avons toujours l’appréhension de régresser. La gestion d’une coupure n’est pas quelque chose que l’on enseigne dans les clubs de sport. Il faut apprendre à s’occuper autrement et de garder en mémoire le fabuleux pouvoir de guérison du corps humain.

Avez-vous déjà l’expérience d’une blessure vous mettant sur la touche ? Vos commentaires sont les bienvenus.

Lire les articles précédents :
Le Casque PROPERO ou l’héritier du casque S-WORKS PREVAIL Specialized

Dans cet article, je vais vous donner mon avis sur la troisième génération du casque PROPERO. On aime toujours utiliser...

Fermer