Kunming. L’équipe de Mongolie prends les commandes du Yunnan Granfondo. 

​Le Yunnan Granfondo s’ouvre face au palais Kun Ming. Le ciel est bleu,  le vent est nul et les 12 degrés sont agréables. Les conditions sont optimums pour enregistrer les contours 113 km du Lac Dian.

La cérémonie d’ouverture est animée de musique, de vélo acrobatique, et des discours des représentants de la ville. Je renoue avec cet aspect très protocolaire et demuseré de la Taiwan KOM.

Kunming. Comment s’est passée l’étape ?

Sur des routes totalement dédiées aux cyclistes, le peloton s’étire à une vitesse dépassant les 40 km/h. 

Il faut être attentif et prudent. En effet, la ligne de conduite des chinois n’est pas la plus propre. 

▲ Les accrochages ne pardonnent pas.

L’échappée se construit à la suite de plusieurs tires des coureurs Mongoles. 

▲ C’est au km 40 qu’ils sont une poignée du team Panda Mongolia à mettre le train en route. 

▲ L’effort de l’équipe de Kunming sera inefficace. 

Le calme est de retour profitable à quelques photos à côté de mon amie Canadienne Marg Fedyna.  

À 20 km de l’arrivée, de nouvelles velléités, profitent à la constitution d’un petit contre. 

Résultats

À une moyenne frôlant les 43 km/h, je termine à la 30ème place en 2h40. Les premiers bouclent l’étape en 2h32. C’est l’équipe de Mongolie qui rafle les premières places de l’étape. 

Liens utiles 

Lire les articles précédents :
Yunnan Granfondo. Bienvenue à Kunming ! 

Kunming lancera la 4 édition du Yunnan Granfondo. Du 5 au 11 novembre, je vais vous emmener à la découverte...

Fermer