Lijiang, la Haute Route du Yunnan Granfondo China 

11 novembre 2017, le Yunnan Granfondo international Festival prends fin sur la Haute Route de la montagne enneigée du Dragon de Jade.  

▲ Depuis Lijiang, c’est un coureur du Panda Mongolia  qui remporte l’étape. 

▲ L’étape de Lijiang a adopté une nouvelle route cette année. C’est une distance de  102 km, avec une première petite montée dès la sortie de la ville.

Je m’emploi à suivre un coureur du Panda Mongolia. Cette initiative permettra de prendre les devant à la faveur d’une descente. 

La force d’équipe du Panda Mongolia me fait perdre l’avantage. L’équipe s’isole en tête de course et nous sommes plus que 4 en chasse dont Allan Iacuone et deux coureurs Thaïlandais. 

▲ Les 8km de la première ascension de la journée atteignent 2800 mètres d’altitude.

C’est une route avec un pourcentage moyen de 6% qui ressemble à un décor des Alpes de Haute Provence. Jusque là, il y a 37 km. Nos positions restent inchangées avant une longue descente de 25 km mêlée d’épingles, virages et bumpings. 

▲ La route la plus difficile s’élève devant nous. Ce sont 35 km d’ascension de 1700 à 3300 mètres d’altitude, accompagnée d’un paysage des feuilles d’automne, jusqu’au forêts de montagne de la montagnes enneigée du dragon de Jade. 

▲ Concentré dans un effort régulier, la respiration se fait courte à me mesure de la montée. Un à un, les coureurs qui m’accompagnent lâche prise. 

▲ La montagne enneigée est comme magnétique. Un ciel clair et lumineux rayonne sur les villages le long du chemin où les habitants sont là pour nous encourager.

La pente se réduit, il reste 5 km. Je reprend un coureur du Panda Mongolia. 

▲ Je poursuis mon effort comme si c’était la victoire au bout. C’est simplement l’aboutissement d’un magnifique challenge en Chine.

▲ 7ème me souffle Kris. Peu m’importe. Aussi radieux que le soleil, nous en sommes tous aussi fière d’atteindre la bonette du Yunnan. L’altitude fait tourner ma tête. 

 ▲ Je suis 9ème du classement general du Granfondo et nous nous positionnons seconde équipe (Matador Racing de Singapour) . Daniel Smith que j’ai rencontré à la Mongolia Bike Challenge m’avait amicalement proposé de me joindre aux Matadors. Je m’émerveille face à temps de joie sur les visages des participants. 

▲ La pyramide de médaille est complète. 5 étapes, deux jours de repos, tout en conciliant culture, rencontre et sport.

▲ Nous terminerons la soirée à l’ancien village de Lijiang entre continents de l’Océanie et de l’Europe.

Liens utiles 

  • Vidéo embarquée ici
  • Résumé et photos officielles ici
Lire les articles précédents :
Dali. Panda Mongolia ne fait aucun crédit à la Yunnan Granfondo.

La quatrième étape de la Yunnan Granfondo prend son départ devant le centre Olympique de la ville de Dali. ▲ La...

Fermer