Une virée à la Bourgogne Cyclo Granfondo

Viré-en-Maçonnais accueillait prêt de 800 participants à l’occasion de la Bourgogne Cyclo. 800 participants ont signé présents dont ceux du parcours randonné. Sur les routes ensoleillées du vignoble Maçonnais, David De Vecchi s’adjuge la victoire au sprint. Chez les femmes la victoire revient à Marjolaine Bazin, 3ème des championnats de France sur route 2017.

D’année en année, le nombre de participants est en progression ? Voici les raisons qui m’ont poussées à prendre la direction de la Bourgogne Cyclo. 

nicolas raybaud specialized bourgogne cyclo grand trophée

Pourquoi participer à la Bourgogne Cyclo ?

  • Un parcours technique et usant. 

C’est une préparation à la haute montagne. Avec 155 km et 2500 de dénivelé positif, le profil de la Bourgogne Cyclo met en avant les puncheurs, les rouleurs et le sens du placement. L’électrocardiogramme est en ondulation permanente parallèlement à la succession des cols. D’une longueur de 2 à 4 km, les ascensions sont usantes sur des routes parfois usées par le temps. 

  • Bien placé. 

Tant sur le jour que la position géographique du départ, la Bourgogne Cyclo est idéalement placée. Tu as le samedi pour rouler, le dimanche pour récupérer. Géographiquement, Mâcon est facile d’accès depuis la suisse, et les régions voisines à moins de 2 heures de route. 

  • L’accueil des Mâçonais. 

L’accueil à Viré-en-Mâconais est chaleureux. L’ambiance de terroir, un repas d’après course riz-viande, gourmandise (qui change de la traditionnel pasta-box), un pack de bienvenue avec une bouteille de vin blanc, j’aime ces petites attentions à la localité.  

La signalisation et la protection des coureurs étaient suffisantes. La sécurité est à l’organisateur et la prudence, aux participants. Dans l’ensemble, les comportements et le code de la route étaient respectés sur des routes à faible circulation. 

Comment s’est déroulée la Bourgogne Cyclo ? 

L’allure est constante dès le départ. Il n’y a plus de moment de répit sur les cyclosportives. Oui, d’année en année, le niveau est de plus en plus relevé et homogène. Col après col, le peloton se décime. Plusieurs groupent se constituent. Il faut ensuite tenir la cadence et espérer ne pas sauter.

Face aux premières chaleurs, boire est notre préoccupation. Malheureusement, les ravitaillements ne sont pas servis et ils  nécessitent de s’y arrêter. L’arrêt est souvent le synonyme de perdre le groupe avec qui tu roules. Si certains, se font assister, je suis comme une majorité à survire et compter mes gorgées.  

peloton bourgogne cyclo grand trophée

© TEAM VERCORS

L’échappée s’est dessinée à mi-parcours avec 10 coureurs. Des costauds comme Fred Ostian, Lionel Genthon se font piéger. Ce profil est incisif et il est nécessaire d’avoir de la fraîcheur et de la puissance.  

Résultats 

Ils sont 10 à se jouer la victoire. A l’expérience, David De Vecchi fait parler sa puissance au sprint pour s’offrir une belle victoire. Un groupe intercalé de 18 coureurs le succède tandis que notre groupe arrive pour la 29ème place. Je prends une honorable 40ème place en 4h28.  

1DE VECCHI DAVID04:16:59.71
2DEGUEURCE JOFFREY04:16:59.95
3LUCAT GEOFFREY04:17:00.20
4PHILIBERT AURéLIEN04:17:00.28
5LOURD RODOLPHE04:17:00.67
6ALEXANDER DUNCAN04:17:00.68
7VERDENAL JOCELYN04:17:00.91
8CARPENTIER JIMMY04:17:01.03
9PEDRENO MAXENCE04:17:01.09
10SAUVIGNE JULIEN04:17:02.59
11PESSEY JEAN FRANCIS04:17:55.28
12GENTHON LIONEL04:19:06.86
13RICHARD DAMIEN04:19:07.47
14CHEVALIER PIERRE04:19:08.32
15KOECHLI DAVID04:19:08.60
16CHAVANON JEAN LUC04:19:09.36
17PONCET DAMIEN04:19:20.37
18RICHARD CEDRIC04:19:20.53
19SZREK JURGEN04:20:05.43
20OSTIAN FREDERIC04:20:05.61

Parole aux femmes : Témoignage de Marie Lafleur

Cette année, je compte mettre à l’honneur les femmes. Elles étaient 16 à terminer la Granfondo Bourgogne Cyclo.  

Je suis venu à la Bourgogne avec des amis dont Marie Lafleur. Marie termine 3ème de la Granfondo avec un temps de 5h00. Médecin et cycliste dans l’équipe de Division national 17 Nouvelle Aquitaine, voici son témoignage.  

marie lafleur de l'équipe nationale la nouvelle aquitaine

Pourquoi es-tu venue sur la Bourgogne Cyclo ? 

“L’an dernier, j’avais adoré la beauté du parcours. J’y suis revenue pour cette raison et pour l’entrainement. En effet, les relances et les courtes côtes du circuit offrent l’intérêt de travailler mes points faibles.”

Reviendras-tu sur les épreuves du grand trophée ? 

“Je découvre le Grand Trophée et  j’ai prévu la mythique marmotte et la Granfondo Ventoux.”

Comment résumerais tu cette journée ? 

“Soleil, bonne ambiance, un bon petit repas, et une organisation rodée, (mise à part qu’il n’y avait pas de douche pour nous “les femmes”), tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon week-end entre amis. “

Résultats Femmes

1BAZIN MARJOLAINE04:45:57.38
2POZA SOPHIE04:53:20.99
3LAFLEUR MARIE05:00:52.06
4TROESCH DANIELE05:04:59.49
5DE VECCHI AMELIE05:15:05.88
6BARTHE-FRANQUIN ISABELLE05:37:23.37
7BLANC-THéLIN MYRIAM05:48:06.35
8LEJON NELE05:50:13.08
9COTHENET MARLENE05:55:22.78
10GIORDANELLI AUDREY06:24:38.08
11BANON SANDRINE06:27:25.01
12DESBOIS CAROLINE06:34:49.79
13DELAGE SANDRINE06:36:23.35
14RINKE CORINNA06:41:44.48
15FARGUES CLAUDINE08:07:31.60
16BARLI ESTELLE08:09:18.48

Liens utiles :