Mongolia Bike Challenge Nicolas Raybaud-24

Mongolia Bike Challenge #3 | Le jour de la victoire.

Au lendemain de l’étape reine de la Mongolia Bike Challenge, beaucoup d’énergie a été dépensée, mais pas assez pour interrompre mes intentions d’avancer de l’avant. La 3ème étape est une succession de montée, descentes, de traversée de rivière qui n’en finira pas. Le dénouement de l’étape se jugera dans un no man lands totalement déconnectés de tout réseau, sur notre camp de base en pleine nature.

Ryan Standish et Elijus Civilis ayant pris le dessus sur le classement général, l’accès sur le podium est encore jouable aujourd’hui. J’ai décidé de prendre les armes   .

L’échappée de la Mongolia Bike Challenge

J’attaque dès le départ. Une corruption écrite la veille avec mes compagnons de ger (Ryan Standish, Elijus Civilis et Alex Malone). Une montée en flèche, Alex met à profit ses qualités de rouleur et nous survivront à l’avant presque 80 km.

Dans notre fuite, la direction de course nous guide en erreur, suite à la malice des Mongoles qui avait déplacé un stick de guidage. Nous étions pourtant sur la bonne trace. C’est à ce moment que le groupe de chasse nous a en ligne de mire.

Immédiatement, l’organisateur a identifié l’erreur.

Mongolia Bike Challenge Nicolas Raybaud-24

© Claudine Waggoner

Cette troisième étape contemplative est aussi difficile que la veille. Si le cumul d’ascension est moindre, les montées sont longues.  Les pistes sont difficiles à rouler sur la boue, les rivières à traverser et la caillasse.

À l’amorce du second GPM, je ne désarme pas et entretien la pression. Nous basculerons du haut la montagne après s’être disputé le GPM. Nous sommes encore 5 en lice pour le podium. 

Dans ce dernier tour, les velléités sont nombreuses au franchissement des rivières et passages boueux. C’est tout aussi difficile que de grimper. On se rend coup pour coup.

Mongolia Bike Challenge Nicolas Raybaud-24

© Claudine Waggoner

Dans chaque élan, je ne renonce pas et tiens le dernier mot à 10 km de l’arrivée où sur un moment de flottement je prends le large. La ligne d’honneur approche. Je suis à bout. Je ne pense qu’à terminer.

Je lève les bras sur une étape où j’avais décidé de gagner !  Je m’effondre. Le dos endolori, la tête qui tourne.

Mes poursuivants me rejoignent et me félicitent. Quel honneur venant de Ryan et Elijus que j’apprécie !

Mongolia Bike Challenge Nicolas Raybaud-24

© Claudine Waggoner

Suite à l’erreur de guidage, l’organisateur décide de déduire 5 minutes de notre temps officiel à Alex et moi. Ce bénéfice permet à Alex de prendre la deuxième place alors qu’il franchit la ligne 5e.

Podium Mongolia Bike Challenge

© Paolo Penni Martellin

Deux beaux GPM, des rivières où l’eau arrive jusqu’aux hanches avec le vélo sur l’épaule ; des traversées indénombrables de marécage. Un début de parcours contrasté dans la verdure et plongé dans une forêt de pin.  C’était l’étape la plus contemplative et technique. C’est la Mongolie.

Tuul river

© Paolo Penni Martellin

Nous allons barboter dans la rivière et nous laver dans les douches de pleins. Je dormirai à la belle étoile.

Mon étape en détails

  • Strava activity: https://www.strava.com/activities/1773082181
  • Heart rate TSS: 289
  • Distance: 118 km
  • Calories burned: 3722
  • Average heart rate: 145 bpm
  • Hydratation (bidon 750 ml) : 1 Roctanes + 3 Ta Energy, 
  • FeedStation :  Gommes Ghomps Gu, 2 Gu, 1 Natoo Bar, coca, des cacahouètes et des pringles !

Résultats

L’intégralité de l’étape avec Kinomap

Lire les articles précédents :
Stage 2 Mongolia Bike Challenge 2018 Bones
Mongolia Bike Challenge #2 | Sélection naturelle

C'est le jour de l'étape reine de la Mongolia Bike Challenge. Les nuages planent sur notre camp de base d’Ulath....

Fermer