5# Granfondo Yunnan | Le tour du Lac Erhai à Dali

Lendemain de l’étape en Bus de Tengchong à Dali, le Granfondo Yunnan a tracé un itinéraire contemplatif autour du lac Erhai. Le ciel, les fleurs se reflètent sur l’immense miroir d’eau. Accouplé au soleil, l’étape a sourie à un nouveau maillot jaune, Miga, vainqueur de l’édition 2017. Brève d’un tour de lac à grande vitesse.

En toile de fond, les imposants Cāng Shān (monts de Jade) culminent à 4 000 m, le splendide Lac Erhai (ou “mer Oreille”, en raison de sa forme), s’offre à nous. Tout comme les 3 pagodes, le lac erhai est un emblème de la région. Il se situe à 1 973 m d’altitude. Ce vaste lac d’eau douce couvre une superficie de 250 km2 et son pourtour est ponctué de villages dans une ambiance florale et colorée.

Dès le départ, le peloton est étiré en file indienne. Je garde une position en tête. Nous sommes secoués par plusieurs tentatives d’échappée. La bonne s’enfuit avec Miga. Le leader Craig Stuart n’est pas dedans. Je me dit qu’un contre peut être favorable à un instant donné. Mon wahoo bolt affiche déjà 20km en 15 minutes. L’étape sera rapide.

,

Sur un moment de flottement, je prend ma caméra pour capturer un beau point de vue.

Peu de temps après, je vois que Craig commence à attaquer, mais souvent contré. Je reste attentif. C’est alors que je glisse un mot à mon compagnon de chambre Benjamin que je connais bon rouleur ” follow me”.

Je m’exécute d’un bref sprint comme un pansement que l’on arrache. La douleur est brève. Benjamin me relaye, et j’aperçois l’Américain Josh Baeur également. C’est le bon contre. Instinctivement, les relais tournent. Nous sommes 6 et bientôt 8 avec Craig Stuart.

Craig est puissant. Il fait le break à chaque prise de relais. Il n’y a seulement que Benjamin et un des coéquipiers de Craig qui arrivent à le suivre.

Josh, 4 autres coureurs et moi même sommes en chasse. Nous sommes déjà à 1h20 de course et c’est seulement à cet instant que j’arrive à mettre la main à mon bidon de Ta Energy et un cookie Natoo. Nous nous relaierons pendant 50 km avant d’être repris par le peloton.

Nous sommes au km 90. Il n’y a plus qu’a rester sagement dans les roues. La ligne d’arrivée approche. Je remonte dans les premiers rangs pour éviter toute chute.

Le pourtour du lac était magnifique. Si l’étape est rapide, elle est aussi énergivore. Je suis rapidement allé me restaurer au restaurant Stella Pizza. Un lieu que je vous recommande si vous êtes de passage à Dali. La carte propose des plats Européens, locaux et de bons desserts .

Résultats sur http://www.racetimingsolutions.com/granfondoyunnan2018.html

En chiffres

  • 1 échappée de 60 km
  • 42,5 km/h de moyenne, 105 km et 250 m de dénivelé
  • TSS 131
  • 1 bidon Ta, 1 cookie Natoo et 1 gel Gu roctane
Lire les articles précédents :
4# Granfondo Yunnan | L’étape de Tengchong comme sur un air de Flandre .

Redouté et redoutable, l'antepenultième étape du Granfondo Yunnan a tenu toutes ses promesses. C'est l'heure de vérité pour les leaders...

Fermer