Cannes International Triathlon | Un vent de performance souffle sur la croisette.

La 6éme édition du Cannes International Triathlon nous a offert un niveau de performance digne de son qualificatif.  Si j’étais en découverte en 2018, cette édition je suis revenu avec une ambition. Être plus rapide ! En 5 conseils, comment j’ai réussi ce triathlon ?

Conseil 1. Avoir connaissance du parcours.

Le 1 Avril, accompagné de Laurent Marcon et de deux amis, nous sommes allés reconnaître l’intégralité des parcours natation, vélo, et course à pieds. Savoir où l’on met les pieds, savoir où faire les bons efforts, anticiper les difficultés, les changements de directions, s’orienter. C’est une somme de données que je nous félicite d’avoir réalisé. Nous, car Laurent Marcon, ami et gérant du magasin Specialized de Saint-Etienne est pour beaucoup dans ma motivation à faire du triathlon, comme il l’a été en cyclosportive.

Conseil 2. Améliorer ses faiblesses et maintenir ses forces.

En 2018, j’accrochais mon premier dossard sur un triathlon longue distance. J’ai compris que pour être devant, je devais être plus rapide en natation, conserver mes qualités à vélo et maintenir une allure rapide en course à pieds. C’est un équation qui nécessite des compromis. La natation m’a fait prendre quelques kilos supplémentaires mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela ne fait pas aller moins vite. Nager développe des facultés de respiration, de récupération, et de gainage. Je n’ai pas d’entraineur en natation, j’alignes les longueurs et me fait plaisir, simplement. Sur la partie course à pieds, je suis venu la fleur au fusil et c’est bien là que j’ai encore une grande marge de progrès.

 1# Prêt de 4km/h en natation.

Je suis confiant même si je redoute le départ en mass-start. Imaginez plus 1000 nageurs qui s’élancent en même temps. C’est un combat de boxe. Il ne faut pas  avoir peur de l’eau et de la foule. 

natation cannes triathlon

Ecaillé de néoprène, il n’y pas à réfléchir. 8h du matin, le ciel est nuageux. Je démarre le chrono de ma Suunto 9 et je plonge tête baissée dans une eau à 15°c.  Sur bijou plage, nous sommes à l’abri des vagues et du courant. Prendre tout de suite le large, naviguer tête hors de l’eau avant d’allonger la nage. Je réalise la première boucle en 1 :28/100 m de moyenne. Première sortie à l’australienne,  je vois que je suis devant. Je comprends que je suis sur une bonne allure. Je suis idéalement placé pour évier les coups, et aller au plus court sur la deuxième boucle. Je réaliserais ce tour en 1 :36/100m en moyenne. 2000 mètres en 28 minutes 27 (comprenant les sections à l’australienne) ceci me place idéalement sur la transition vélo.

Résultats natation

  1. PASTEUR, Robin 0:20:32                  
  2. LAIDLOW, Sam 0:20:34         
  3. BASSO, Corrado 0:21:12        

2 # Un vélo face aux rafales.

Tim Don Specialized Le Cartlon Cannes triathlon

© Activ’ Images

Si Tim Don les utilise, c’est bien qu’elles sont aussi faites pour rouler vite. Je parle des nouvelles chaussures S-Works-Exos. D’un simple BOA, et me voilà serrer pour appuyer sur les pédales. D’un clip magnétique, mon Evade est attaché. Couché sur mon Tarmac j’avale le premier segment de 4km en bord de mer à prêt de 49km/h à seulement 10sec du meilleur temps Cameron Wurf (vainqueur du triathlon). C’est un départ rapide qui est aidé par le vent de dos 

La connaissance du parcours donne un avantage à défaut d’un vent qui n’est guère à notre avantage. Le parcours vélo est de moyenne montagne dans l’arrière pays Cannois. Le Triathlon de Cannes est favorable aux cyclistes. Il faut être à l’aise sur tous les profils et davantage en descente sur ce circuit où les minutes peuvent vite être perdus.

107 km, 2000 mètres de positifs, j’ai été régulier tout au long du parcours. À l’aise en montée, en suffisance sur le plat et appliqué en descente, à l’exception de la descente de Pegamon ouverte dans les deux sens à la circulation. À ce moment de la course, j’étais avec mon ami Laurent Marcon. À cette faveur de pente négative, il m’a distancé. (Voir le parcours vélo en vidéo)

La fin de course était difficile. Surtout face au vent dans la dernière montée du Tanneron et le retour sur le Cannes. Je pose le vélo en 3h27 de temps aussi vite que l’an dernier avec le 41etemps. Vu le vent, c’est une belle performance normalisée à 260 watts. C’est loin des 3h00 de Cameron WURF (voir sa course sur strava https://www.strava.com/activities/2307652082)

nicolas raybaud triathlon cannes 2019 sworks exos

Résultats vélo

  1. WURF, Cameron 3:00:22                  
  2. DON, Tim 3:02:1                 
  3. KOUTNY, Philipp3:05:09

3 # En boucle sur le port

La transition me semble facile. En une minutes et 30 secondes et j’enfile mes running pour 16 km de course à pieds sur le port de Cannes. Je me sucre d’un gel sur la transition.  J’emboite de suite une allure où j’affiche 3’30’’ au kilomètre. Je sais que cela ne va pas durer. J’ai la stratégie de partir vite dans le premier tour, être dans sur un tempo sur le second, accélérer au troisième, et garder l’allure à la fin. À l’abri du vent sur le port, le vent est de face sur le square. L’itinéraire était à notre désavantage. Le parcours est en circuit, et permet de prendre mesure de la distance qui nous sépare de la concurrence et des collègues. Le public peut également suivre toute la course. Le contrat pédestre est atteint en 14,5km/h et 1h07. 

course à pied sur le port de cannes

Résultats course à pieds

  1. BUTTERFIELD, Tyler 0:55:13       
  2. MIGNON, Clément 0:56:01
  3. DEBARD, Théo 0:57:31

Classement général

L’Australien Cameron Wurf (ancien cycliste pro) a construit sa victoire sur la partie vélo où il réalise le meilleur temps. 

Place Nom Pays 2km Swim 107km vélo 16km Run Total
1 Cameron Wurf AUS 0:22:55 3:00:22 0:58:40 4:24:46
2 Tim Don GBR 0:21:40 3:02:14 1:00:16 4:26:45
3 Philipp Koutny SUI 0:22:37 3:05:09 0:58:00 4:28:48

Mon résultat détaillé

Natation T1 Vélo T2 Run Total
00:28:27 (122) 02:46 (121)
  • Tanneron : 0:49:09 (28)
  • St Cézaire : 1:06:52 (44)
  • Tanneron retour : 0:50:17 (60)
  • Total Bike : 3:27:33 (41)
01:24 (33) 1:07:04 (95)
  • Classement Général : 49
  • Classement Catégorie : 7 S3M
  • 05:07:16

Tous les résultats 

Conseil 3. Faire le bon choix des équipements

J’ai fait le choix d’une roue CL50 à l’arrière au profit de ma CLX32. La CL50 est un profil de jante haute plus aérodynamique qui s’est parfaitement employée dans les montées et portante dans des descentes. J’étais même plus rassuré dans les courbes.

specialized sworks exos

Les chaussures S-Works EXOS. Elles s’enfilent et se serrent très rapidement avec son unique BOA. Davantage légère, elle est très respirantes et permet d’avoir de suite les pieds aux secs à la sortie de l’eau.

tri fonction 2XU TA

Ma trifonction 2XU. Déjà, elle est belle ! En second, 2XU est une référence en la pratique du triathlon. Elle est très respirante et son cuissard confortable.

Conseil 4. Alimenter son effort

Petit déjeuner d’avant course.

J’ai terminé le petit déjeuner 2 heures avant le départ. Il était complet et protéiné. Inutile de se charger en sucre. Il faut privilégier les protéines pour son effet satiétogène.

  • Café
  • 1 Avocat coupé en tranche avec 30g de Biltong
  • 1 yaourt à la chèvre avec quelques Granola Gaihmasa

Pendant l’effort

  • Gommes Chomps GU Energy
  • 1 bidon Ta Energy avec une infusion Atma Bio Récupération Sport
  • 5 gels dont 3 roctane sur le vélo et 1 sur le càp
  • 1 bidon Ta sur la zone de transition
  • 1 barre éveil du bouddha Iswari

Profitez de 15% de remises sur les produits cités avec le code NICO15 sur 

Terra Veggie
Terra Veggie est une boutique en ligne avec une sélection très qualitative de produits (végétaux et naturellement pauvre en gluten) qui mettent en valeur des producteurs, des savoir faire, des passions, de l’amour pour la terre… Iswari, Gaihamsa, Shine ou Atma bio. https://www.terra-veggie.fr/fr/
TA Energy
Ta Energy reflète des valeurs propre à l’idée de l’aventure de concevoir des produits naturels, simples, bons et performants. . En complément, des gels GU Energy, Ta Energy m’apporte une hydratation optimale à travers ces pastilles effervescentes, sa boisson d’endurance Tumata et ses barres d’énergie. www.ta-energy.com 
Biltong En Provence
Biltong est un délicieux en-cas de viande de Taureau élevé en Provence et Languedoc, d’inspiration sud-africaine mais entièrement préparé en France au coeur de la Provence, goûteux, innovant et sain : 47% de protéines et moins de 4% de matières grasses! www.biltong-en-provence.com

Conseil 5. À Partager entre amis.

Aller sur un événement seul perd un peu de sa saveur. Cette année, j’ai partagé cet événement avec un ami, Nicolas RECULEAU et mon mentor Laurent MARCON. Être à plusieurs génère une émulation et davantage de motiviation. Avant la course, on se conseil, pendant, on se motive, et après on la revis.

Pour conclure.

Le triathlon de Cannes est un format particulièrement interessant pour celui qui veut débuter sur un format long distance. Mon objectif est atteint. Je voulais être plus rapide, je l’ai été.  Je peux encore progresser sur les 3 disciplines et davantage en course à pieds où je n’ai quasi pas couru de l’année. L’objectif ultime est en Italie, au mois de Septembre pour mon premier IRON MAN (lire l’article).  La route est encore longue et la marge de progrès également. J’ai tout pour être motivé !

Lire les articles précédents :
biltong en provence
Biltong En Provence | Les raisons qui vont vous faire manger de la viande ?

Connaissez-vous le Biltong ? Je vais me faire détester des Vegan et végétarien. Mais peut-être que vous serez tenter de...

Fermer