La trilogie de l’Arvan-Villards. Sur un air de Haute Route.

Ce dimanche 12 juillet à Hermillon, près de 150 participants étaient au départ de la première étape de « La trilogie de l’Arvan Villard». Un concept par étape pour  découvrir à son rythme (chrono ou rando) les cols de la Maurienne et du massif de l’Arvan. Il suffit de vous laissez guider par l’expérience et la chaleureuse équipe de Ludovic Valentin. Vous ne serez pas déçu !

En chiffre, la trilogie totalise 280 kms, 8800 mètres de dénivelé positif,  9 cols de légende, dont les fameux lacets du Montvernier.

Du Montvernier à la Madeleine

La première excursion nous emmène vers les Lacets du Montvernier, en passant par le Col du Chaussy. Une descente sur une route étroite et technique fait la liaison vers le Col de la Madeleine. 

L’entrée en matière est assassine. Dès le coup de klaxon de départ, Cédric Paluello attaque sèchement les lacets du montvernier. Il faut tenir les watts pour le suivre. Raisonnablement, j’essaie de ne pas perdre trop de distance.

Photo © Mickael Gagne

Photo © Mickael Gagne

Ils seront moins d’une dizaine à basculer au sommet du Chaussy. Nous comptons moins de 2 minutes de retard avec Samuel Equy, Stanislas Richard et de 4 autres coureurs. Dans la descente du Chaussy, seul, je comble 1 minute de retard. 3 coureurs me rejoindront à l’entame du col de la Madeleine.

Photo © Mickael Gagne

Photo © Mickael Gagne

Le Col de la Madeleine. Dans la partie raide, sous les tunnels, je commence à perdre du terrain sur Samuel.

nicolas-raybaud-col-madeleine-specialized

 

Je reprends un second souffle et entreprends une belle remontée sur les 6 derniers kilomètres pour parvenir à gagner 2 positions. Je coupe la ligne en 12ème place en 1h53.

nicolas-raybaud-col-madeleine-cyclosportive-arvan-villards-specialized

Nous pouvons profiter du panorama, d’un soleil chaleureux et nous redescendrons tranquillement vers Hermillon où un bon risotto champignon-poulet nous attends.

Conclusion.

Tout juste récupéré de la Marmotte, je me suis largement satisfait de cette double ascension, en gérant parfaitement l’effort. Cela m’a permis de reconnaitre la 6ème étape de la Haute Route Alpes qui empruntera le Col du Chaussy et de la Madeleine. La Tripe haute Route approche, je vais commencer à lever le pied.

La trilogie va continuer, pour Rodolphe Lourd et David Polveroni. Bonne continuation !

  • Silvy

    Bel article, merci Nicolas, et bravo costaud !

Lire les articles précédents :
La cyclosportive la MARMOTTE. 21 lacets et plus encore …

Ce samedi 4 juillet au départ du Bourg d'Oisans, nous étions plus de 7500 participants à nous élancer sur le...

Fermer