#HAUTEROUTE 17 Tous à couvert ! La pluie s’invite sur la Haute route.

C’est la dernière semaine de la Triple Couronne HAUTE ROUTE. La dernière part du gâteau que l’on déguste juste par gourmandise. Avec l’expérience de l’an dernier, la sortie récupération de la veille m’a permis d’entreprendre l’étape avec un certain confort musculaire. Et il en fallait pour faire face à la fraîcheur du peloton. Le ciel n’aura pas fait de miracle. La pluie et le froid ont couvert les 174 km et 3500 mètres de l’étape. Si la distance est longue, les cols sont très roulants aux bénéfices des grimpeurs qui ont de la force.

Pris au coup, le col de Cou sera rude et intense. Nous sommes une dizaine à basculer en tête de course. Le col de terramont ne terrasse personne. À la faveur de la descente, je prends 1 minute d’avance afin d’aborder avec tranquillité le grand taille.  

Le pas de Morgins me sera plus difficile. Les jambes sont dures et l’allure s’accélère. Je suis décramponné et perd 1 minute 30 sur la tête de course dont Matthys VAN JAARSVELD (second au classement de la triple couronne). Au sommet, je retrouve la chaleur de Jean-Francis PESSEY qui me remet mon imperméable. La descente qui suit sera frigorifiante. Heureusement, les 60 km suivants sont neutralisés et le fond de la vallée nous réchauffera.

Télécharger (PDF, 69KB)

hauteroute-dolomites-crans-montana

Crans-Montana, nous sommes au km 152. Les muscles froids, j’ai toutes les difficultés à suivre les roues et me fait vite distancer. La dizaine que nous étions se disperse rapidement sous l’impulsion d’un certain Stefan KIRCHMAIR et de son coéquipier SCHWARZ Lucas d’une facilité déconcertante. Les longs faux plats en toute solitutude me font perdre beaucoup de temps.

Résultats

Je prends la 10e place de cette première étape et concède 6 minutes sur Matthys auteur d’une dernière montée très rapide. Restons patient et confiant des étapes plus difficiles se rapprochent avec des descentes chronométrées. Au général, l’Autriche mène la danse avec SCHWARZ Lucas, Stefan KIRCHMAIR, suivi de l’Australien Andrian WHITE.

Télécharger (PDF, 69KB)

Vidéo du jour

STRAVA

Lire les articles précédents :
#HauteRoute 15 Pour les Alpes !

Face au dôme de Miage, il me compte son voyage en Norvège avant la dernière étape de la Haute Route...

Fermer