Une nouvelle espèce de bipède galopant aux pieds zébrés a été introduite sur la planète road and trail. Craft que je connaissais pour sa notoriété sur le marché du textile outdoor se lance dans le jeu des chaussures à plaque carbone avec le même souci du détail. Les plaques carbones étaient jusqu’alors réservées au monde de la course sur route, après The North Face, Craft enchérie avec la CTM Ultra Carbon (par « CTM », comprenez « Craft Tailored Motion »). Mais quand est-il sur le terrain ? Je vous donne mon avis.

 

Observations et test statique de la CTM

À la description technique que j’ai lu sur le web, la boite aurai mérité un écrin à la hauteur. Mais l’effet « ouah ! » n’en a été que plus marqué. Dès l’ouverture du carton bleu, je m’interroge « peut-on nommer ça une paire de chaussure ? » La technicité et l’esthétique des chaussures sont remarquables. Je suis admiratif de la création, de la qualité des finitions et de la combinaison des matériaux.

« Et le motif zébré, aimes-tu ? » C’est une question de goût. Personnellement, je trouve le principe audacieux et qui rompt avec la tendance flashy ou monochrome de la concurrence.

rocker craft ctm ultra carbon

La cambrure de la semelle (rocker) et le drop de 10 mm sont les éléments qui surprennent le plus. Le drop s’aligne au rang d’une mes paires de chaussures all-moutain, l’ultra-Raptor de La Sportiva (que j’avais testé lors du Big Test Shoes Endurance Trail).

De mon expérience, le rocker de la CTM laisse présager à une foulée confortable et dynamique en créant une balance naturelle du pieds contrairement à une chaussure zéro drop. Lors du test dynamique, c’est un des aspects de la Craft qui m’a le plus surpris.

tige craft ctm ultra carbon

La tige de la CTM Ultra Carbon est une maille d’une seule pièce avec des superpositions sur les œillets de lacet et le talon. Sans excès de rembourrage et de protection, elle est respirante et suffisamment rigide pour le pied. On ne ressent que très peu de pression ou de frottement dans la chaussure. Le talon est-bien maintenu.

 

La constitution légère de la tige et la languette est à la fois très agréable et étonnante pour une chaussure « ultra-trail ». Néanmoins, cette « légèreté » caractérise son objectif performance. Nous pourrions imaginer un mesh plus renforcé latéralement, au talon et sur le pare-pierre pour ce type de chaussure.

Mais quid du confort s’il y a trop de rigidité ? Ce sacrifice est sans doute justifié au regard de la plateforme plantaire haute et large qui fait office de renfort et pare-pierre. Au regard des marque concurrentes, Craft est sur la même ligne.

crampons craft ctm ultra carbon

Quid de la suffisance de l’accroche et de l’adhérence … Si la semelle n’était pas cramponnée, cette CTM Ultra Carbon se confond à un usage route. La couverture substantielle des crampons semblent contre-intuitifs.

craft ctm ultra carbon-boite-avant

La chaussure a une coupe ajustée, pour tous les coureurs avec un espace rafraîchissant de largeur sur l’avant-pied.

C’est une combinaison de couche extrêmement confortable et très agréable en statique.

Ne nous laissons pas séduire trop vite par son aspect et occulter se pourquoi on aime courir.

combinaison craft ctm ultra carbon

Mes observations précédentes m’interrogent sur sa vocation à l’ultra-trail. Je possède plusieurs paires de chaussures pour m’adapter à toutes les situations et objectifs de courses. Où se place réellement la Craft CTM Ultra Carbon ? La lamelle carbone apporte-t-elle une réelle plus-value à courir ? Je réponds à ces questions.

Ce que j’ai aimé avec la CTM

J’ai testé la CTM sur plusieurs surfaces : la piste, la route et sur les chemins.

L’accroche : Alors que le motif de crampons profonds et la couverture substantielle de la semelle extérieure semblaient contre-intuitifs, cela a pris tout son sens lors de la course sur des surfaces meubles, sec ou glissante. Nous ne sommes pas à la même efficacité q’une semelle Vibram® MegaGrip mais j’ai trouvé une bonne stabilité sur terrain plat ou en dévers et sur des surfaces dures et meubles. 

La combinaison de la semelle extérieure et de la tige contribue à rendre le pied confiant mêmes sur des surfaces imprévisibles. Ces chaussures ont des bonnes griffes mais comme toutes les semelles, elles sont limitées quand le terrain devient boueux et la pente inclinée dans la caillasse.

craft ctm ultra carbon test terrain

Son dynamisme et son confort : À des vitesses plus lentes, on ressent les choses avec un rocker proéminent. À vitesse lente, je n’ai remarqué aucune entrée en action de la plaque de carbone, mais la chaussure roule bien à cause du dit rocker, de la Vault bien conçu et du drop.

Une fois que vous commencez à accélérer, la mousse Vault commence à se ramollir et la plaque de carbone commence à s’affirmer. D’une allure marathon à un 400 m, la plaque aide à absorber l’impact du pied et offre un excellent rebond à l’orteil.

Plus vous y rentrez dedans, plus vous en récupérez. Elles sont joueuses !

craft ctm ultra carbon test terrain

Le moins de la CTM Ultra Carbon.

Le maintien latéral du pieds. Globalement le comportement est excellent avec une stabilité surprenante en descente. Cependant, en descente, j’ai l’avant pieds qui flotte légèrement, et gros orteil en butée. La taille est pourtant idéale. Je regrette ce manque de maintien latéral. Un laçage plus bas donnerai un caractère plus directif à sa foulée en descente. Il ne manque pas grand-chose.

Conclusion

Route ou Trail ? Elles sont polyvalentes pour les deux et donnent son plein potentiel quand on veut accélérer.

Court ou longue distance ? Son critère d’utilisation Ultra se vérifie au regard du confort quelle procure. Ça ne tape pas au sol grâce à combinaison de matériaux et de l’intégration de la lame carbone avec une fente de précision entre le gros orteil et les quatre autres. Les orteils permettent de s’étaler pour un confort optimal, une foulée confiante et plus naturelle avec le rocker proéminent.

Avec ou sans lamelle carbone ? Honnêtement, il est sincèrement difficile de répondre aux bénéfices de la lamelle carbone. J’ai clairement ressenti un confort supérieur à toutes les chaussures que je cours (Salomon SLAB, Ultra Raptor, Newton Boco AT, The North Farce Ultra MT2). Oui, le carbone est une solution qui ajoute un intérêt si elle est placée pour bien fonctionner avec les éléments de la chaussure, et pour des coureurs qui aiment aller vite.

La CTM Ultra Carbon est une chaussure qui m’a donné l’impression de pouvoir courir sur tout type de surface, de longues heures avec confort, vitesse et puissance.

Evaluation de la CTM Ultra Carbon

En 3 mots : Confort – Vitesse – Polyvalence

évaluation test shoes craft ctm ultra carbon