La Garmin Swim 2 est la deuxième édition de sa montre réservée aux nageurs. Son nom commercial s’attache à une orientation nautique, mais c’est un leurre. La Garmin Swim 2 dispose d’une puce GPS héritée de la Fenix 6 et d’un capteur optique de fréquence cardiaque.  En synergie à l’application  Garmin Connect, la montre offre une polyvalence suffisante pour vos activités à vélo, en course à pieds et en salle.

La vocation de l’article est motivée par plusieurs objectifs. Est-ce le meilleur choix de montre pour les nageurs ? Les fonctionnalités sont t’elles fiables ? À quels sportifs s’adressent la montre ?

 

Les conditions du test

J’ai testé la Garmin Swim 2 pendant plus d’un mois dans tous les styles de nage et à toutes les allures. Au final, j’ai réalisé plus de 70 km de natation en bassin. Le confinement a stoppé mon essai en eau libre.

Déballage de la Garmin Swim 2

La montre est livrée dans un étui carton avec son chargeur usb, sa notice d’emploi et de sécurité.

unboxing montre garmin swim 2

Mise en route

Il est indispensable de créer un compte via l’interface web ou mobile garmin connect. Puis appairez votre montre à l’application mobile.

Garmin Connect est une application complète et ludique pour programmer des entrainements et les analyser (là où Suunto est clairement à la traine).

L’appairage au téléphone est un jeu d’enfant. Vous pouvez synchroniser vos activités à Garmin Connect, faire les mises à jour, analyser toutes vos séances.Également, la synchronisation de vos données à d’autres plateformes d’entrainement est possible comme Nolio.

Test de la Garmin Swim 2 en bassin

Pour démarrer une activité sportive, presser sur le bouton start. Choisissez parmi les 5 sports avec les boutons de Up/Down. Appuyer à nouveau sur Start et arriver sur l’écran de démarrage.

Avant de sauter à l’eau, paramétrer quelques options, notamment la longueur du bassin et la pause automatique. Vous n’aurez plus à y revenir les prochaines activités.

Confort de la montre

Le bracelet strech permet d’épouser parfaitement le contour du poignet. Sa partie semi-rigide au niveau du capteur optique permet de bien plaquer la montre au poignet. Après analyse de mes séance, j’imagine que cette rigidité fiabilise la mesure de la FC. Au quotidien, les 38 grammes de la montre s’oublient totalement.

bracelet de montre natation garmin swim 2

Lecture de l’écran.

J’étais dubitatif de la visibilité sous l’eau au regard du diamètre de la montre. Finalement, c’est une belle surprise. Les champs de données sont parfaitement lisibles. L’écran passe automatiquement du mode claire (sous l’eau) à sombre (au repos) avec un rétro-éclairage automatique. Cet automatisme améliore la netteté de l’écran.

ecran de donnée garmin swim 2

Il est possible d’afficher jusqu’à 3 champs et configurer ses propres écrans. Contrairement à un ordinateur de bord vélo, il n’est pas nécessaire d’avoir plus de donnée à afficher. J’utilise au maxi 3 champs avec la préférence de disposition : distance intervalle, allure intervalle repos, temps de nage.

Détection des nages

La Swim 2 est relativement précise dans tous les styles de nages. J’illustre la détection des nages avec ce 100 mètres.

reconnaissance d un 100 m 4 nages avec garmin swim2

Tout le monde n’a pas un coach sur le bord du bassin pour chronométrer vos séries ou pour vous remémorez la séance. La détection des nages est utile à posteriori pour décortiquer vos séances d’entrainements. Ci-desssous, un exemple sur 600 mètres en alternant crawl et dos.

détéction de nage nage libre dos crawlé avec garmin swim2

Précision des temps de natation et des temps de repos automatiques

C’est là que la Garmin Swim 2 devient hyper intéressante ! La fonction de repos automatique est uniquement disponible pour la natation en piscine. Votre appareil détecte automatiquement les moments de repos et affiche le temps de repos.

ecran de repos de la garmin swim 2

Le temps de nage s’arrête dans l’instant où vous vous arrêtez sur le mur. Il faut à minima 10 secondes de récupération afin que la montre enregistre le temps de repos.

Par exemple, si vous êtes sur une série de 50 m départ 55″ et que vous terminez la natation en 43″ la montre arrivera à identifier le repos.

temps de repos automatique garmin swim2

À l’inverse, si votre 50 n’est pas assez rapide (naturellement votre crédit de repos est réduit), la montre n’arrivera pas à identifier la récupération. L’intervalle s’additionnera au suivant. Au résumé, vous obtiendrez un intervalle de 100 m.

Si vous souhaitez ne pas utiliser le repos automatique, c’est possible. Vous serez plus précis. Vous utiliserez le bouton manuel (LAP) pour marquer vos tours.  Personnellement, j’aime ne pas me prendre la tête à appuyer sur des boutons. Les laps automatiques sont fiables.

EXPÉRIENCE : Pour les séries, je regarde rarement ma montre, je préfère la simplicité de l’horloge à 4 aiguilles. Sur la suunto, elle a un chronomètre cruciforme qui a net avantage sur cet aspect. Peut-être que Garmin développera un widget sur ce point 😉 Lire le test de la suunto en natation

Maintenir une allure avec l’alarme

Si vous partez une longue séance en piscine, vous avez possibilité de définir une alarme d’allure cible. Votre montre gazouillera à chaque fois que vous êtes censé tourner près du mur. Si votre allure est définie sur 1 :50/100m dans un bassin de 25 mètres, l’alerte sonnera toutes les 28 secondes. Vous pouvez également la modifier au cours de l’entrainement.

Cette alarme est intéressante pour se concentrer sur sa nage, ses sensations, et éviter de regarder sa montre.

EXPÉRIENCE : Pour plus de précision, je vous recommande de désactiver la fonction de repos automatique avec les alarmes d’allure. Utilisez le bouton LAP pour marquer le début du métronome.

Précision des mesures de longueur

Les longueurs du bassin sont détectées à l’aide de l’accéléromètre de la montre. Si vos mouvements de natation et de retournement sont bien exécutés, la distance est  très fiable.

Quand il me manque une longueur, cela arrive lors de nage en éducatifs, et plus rarement sur des retournements ou une nage spécifique comme le dos ou le papillon.

educatif pas reconnu garmin swim 2

Ci-dessus un exemple de 100 mètres avec 75 mètres crawl et 25 crawl en voile. L’éducatif n’est pas perçu par la garmin du fait du temps d’arrêt lors de l’éducatif

POUR PLUS DE PRÉCISION. Terminez chaque longueur sans changer de type de nage. Lors du retournement sur le mur, exercez une forte poussée avant d’entamer vos mouvements. Éviter de faire des mouvements trop amples avec vos bras juste après une arrêt sur le mur.

Le mode “Drill”

Garmin a justement pensé aux éducatifs ou aux exercices de jambes. C’est le mode “Drill” ou “journal d’entraînement”. Vous pouvez enregistrer manuellement les séances de battements de jambes, la nage à un bras ou tout autre type de nage autre que l’un des quatre types de nage principaux.

Le mode drill apparaitra comme “Exercices” sous garmin connect.

mode drill garmin swim2

Fiabilité du capteur de fréquence cardiaque optique

Le capteur de fréquence cardiaque est la fonction qui m’a le plus surpris. L’eau peut influencer sur le capteur optique. C’est un facteur qui ne permet pas d’affirmer de la justesse des pulsations sans un étalon ou une référence.

resume graphique activite garmin connect swim2

Comme le montre le graphique ci-dessus, on peux observer une cohérence de réponse cardiaque aux différentes intensités des efforts. Je n’ai pas relevé de pic anormal ou de perte de mesure.

Après réflexion, la fiabilité de la Garmin Swim 2 est sans doute liée à l’ergonomie du bracelet. Elle permet ajustement parfait du capteur en contact direct sur la peau.

Pratiquant le triathlon, cette mesure optique de fréquence permet de quantifier une charge d’entrainement. Je réalise ce suivi avec le modèle TRIMP sur Nolio. Le TRIMP prend en compte l’intensité de fréquence cardiaque et la durée de l’exercice.

charge trimp natation nolio

ASTUCE: Il faut que la montre soit suffisamment serrée au poignet pour limiter le passage de l’eau à travers du faisceau l’infrarouge.

Créer un entrainement personnalisé

 Qui n’a jamais écrit ses séances sur une fiche bristol sous pochette plastique ?

La synchronisation à des entraînements est un autre point fort de la montre. Depuis l’interface mobile ou web Garmin Connect vous avez la possibilité de créer votre séance. Cela offre plusieurs avantages :

  • Les instructions de la séance s’affichent à mesure de l’entrainement.
  • Un gazouillis vous avertis de la dernière longueur a réaliser.
  • Les mesures sont précises.

La construction de l’entrainement se bâtit sous forme de brique prédéfinis.

entrainement programme avec temps de repos

Suivi de l’entraînement

  1. À partir du cadran de la montre, sélectionnez START > En piscine > Options > Entraînements.
  2. Sélectionnez une option :
    • Sélectionnez Mes entraînements pour faire les entraînements téléchargés depuis Garmin Connect.
    • Sélectionnez Calendrier d’entraînement pour faire ou afficher vos entraînements planifiés.
  3. Suivez les instructions présentées à l’écran.

entrainement programmé garmin swim 2

Le temps de repos automatique est désactivé avec le mode entrainement.

Quand vous terminez un bloc (exemple de ce 2000m), vous devez appuyer sur le bouton LAP. La montre vous affiche les instructions de l’exercice suivant. Le cadran vous invite à appuyer sur LAP pour démarrer la suite de l’exercice.

Pour les intervalles de type départ 1′. 

Un gazouili donne le top départ. L’écran passe en mode clair avec la distance et le temps de nage.

série 50 garmin swim 2

Vous devez appuyer sur le bouton LAP quand le 50 est terminé. La montre passe sur l’écran de repos (mode sombre rétro-éclairé).

Quand le décompte de repos est terminé, la montre bascule sur le cadran d’effort. Vous repartez sans appuyer sur le bouton (LAP) sauf si vous avez déterminé un temps libre de repos.

Si vous souhaitez sauter une étape de l’entrainement ou n’arrivez pas à terminer une étape, il suffit simplement d’appuyer sur le bouton LAP comme si vous avez terminé. La Garmin, vous proposera l’exercice suivant. Si vous êtes vraiment à bout, il suffit d’arrêter l’entrainement (rire).

Quand l’entrainement personnalisé est terminé, vous pouvez continuer à nager comme bon vous semble.

Analyse après l’entraînement

La synchronisation à l’application mobile s’exécute très rapidement. L’application mobile est très aboutie et permet d’analyser rapidement et avec détails votre séance.

J’ai une préférence pour la plateforme Garmin Web qui est plus lisible et détaillée. J’aime m’attarder sur 3 indicateurs : l’allure et mes temps spécifiques sur des séries et le score SWOLF.

Records personnels

Lorsque vous terminez une séance, la montre affiche les éventuels nouveaux records personnels atteints. Ils incluent votre meilleur temps sur des distances spécifiques et votre plus longue activité de natation.

record personnel garmin swim 2

Test de la Garmin Swim 2 en eau libre

À l’heure où j’écris l’article, l’occasion de tester la montre en eau libre n’a pas été possible.

Multi-activité de la montre

La Garmin Swim 2 est aussi serviable en vélo, course à pieds ou des activités cardio à l’intérieur.

Elle permet un suivi précis et suffisante pour les sportifs qui souhaite recueillir des métriques basiques.

garmin swim 2 en vélo

Je n’ai aucun doute sur la puce GPS qui est la même que la Fenix et de la captation aux réseaux Glonass ou Galileo. Je vous mets le lien de l’expertise du blog de Nakan.

Un bémol sur le dénivelé car la montre n’a pas l’altimètre, ni baromètre. Je n’en prendrai pas rigueur pour ce test car la vocation de la montre n’est pas à la course à pieds, ni au vélo.

En intérieur comme en extérieur, c’est une solution intéressante pour l’entraînement.

L’autonomie

La revendication officielle est de 7 jours, 13 heures en mode GPS activé et 72 heures en piscine avec FC optique.

autonomie garmin swim 2

Si vous portez la montre au quotidien. Via un charge usb, il faut la recharger au moins 2 fois par semaine sauf si vous désactivez la FC optique qui est énergivore.

Si votre utilisation est strictement sportive, je vous conseille vivement d’éteindre la montre pour préserver la batterie.

À qui s’adresse cette Garmin Swim 2 ?

À tous les nageurs qui ne veulent pas une montre compliquée. Tous les sportifs y trouveront leur compte car elle peut être utilisée en course à pieds, à vélo ou en salle. 

Elle n’est pas faite pour la compétition en triathlon. La swim 2 ne gère pas les transitions et ne bénéficie pas d’une autonomie suffisante pour se lancer sur une longue distance.

Mon avis sur la Garmin Swim 2

Les caractéristiques commerciales de la Garmin Swim 2 ne mentent pas.

  • C’est LA montre idéale pour la natation.
  • Elle est polyvalente grâce à sa captation aux réseaux satellites Glonass (Russe) ou Galileo (Europe).
  • Elle est précise pour l’entrainement et accessible à tous les niveaux et tous les sportifs.

De ma pratique du triathlon et des disciplines croisés, elle est un outil appréciable pour suivre des entrainements structurés. Néanmoins, la connectivité est strictement limitée aux ceintures de fréquence cardiaque Garmin. Elle ne permet pas de se coupler à d’autres capteurs de mesures comme un capteur de puissance ou un capteur Stryd

Sous son aspect minimaliste et épurée, c’est un tracker d’activité grand public qui fera la satisfaction de tous les sportifs et spécialement nageurs.  

Garmin Swim™ 2

249,99
8.4

Précision de mesure

10.0/10

Capteur cardiaque

9.0/10

Détection des nages

9.0/10

Polyvalence

7.0/10

Autonomie

7.0/10

Les plus

  • Sa polyvalence et légèreté
  • La création et guidage d’entrainement complexe
  • Le temps de repos automatique
  • Le mode « journal d’entrainement » ou drill
  • La fiabilité de la Fréquence cardiaque optique

Les moins

  • Un prix un peu trop élevé au regard de son usage natation
  • Ne conviendra pas au grand poignet
  • Limitation de couplage bluetooth/ant+